Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 18:17

http://www.foxnews.com/politics/2014/08/05/jimmy-carter-pushes-us-to-recognize-hamas-slams-israel-in-op-ed/

Jimmy Carter pousse les Etats Unis à reconnaître le Hamas et condamne Israël dans un éditorial

Mardi 5 Août 2014

L'ancien président Jimmy Carter prend position une fois de plus contre le gouvernement américain sur le Moyen-Orient, il est le co-auteur d'un éditorial dans lequel il appelle Washington à reconnaître le Hamas comme un « acteur politique » légitime, alors qu’il critique violemment Israël pour sa campagne militaire dans la bande de Gaza.

L’article cinglant de www.foreignpolicy.com a été écrit par Jimmy Carter et par l’ancienne présidente de l'Irlande Mary Robinson.

L'article appelle le conflit actuel comme une « catastrophe humanitaire », et tout en reconnaissant le « dénigrement systématique » du Hamas contre les israéliens, focalise ses critiques sur Israël.

« Il n'y a pas de justification humaine ou juridique pour la façon dont les Forces de Défense israélienne mènent cette guerre », écrivent-ils. « Les bombes israéliennes, les missiles et l’artillerie ont pulvérisé de grandes parties de la bande de Gaza, y compris des milliers de maisons, des écoles et des hôpitaux ».

Ils ont dit que « des attaques délibérées contre des civils constituent des crimes de guerre » des deux côtés, mais en notant que beaucoup moins d’israéliens ont été tués dans les combats.

Les deux « anciens » (un groupe d'anciens hommes d'état et des militants) ont également poussé l'occident à reconnaître officiellement le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, mais est considéré comme un groupe terroriste par les Etats-Unis. Ils ont salué l'accord d'unité récemment annoncé entre le Hamas et le Fatah, qui contrôle la Cisjordanie, un accord au sujet duquel le département d'état d'Obama a exprimé de sérieuses préoccupations.

« L'objectif initial de la communauté internationale devrait être la pleine restauration de la libre circulation des personnes et des marchandises à destination et en provenance de Gaza par Israël, l'Egypte et la mer. Parallèlement, les États-Unis et l'Union Européenne devraient reconnaître que le Hamas n'est pas seulement une force militaire, mais aussi un force politique », écrivent Carter et Robinson. « Le Hamas ne peut pas être écarté des négociations, et on ne peut pas attendre de lui qu’il coopère à sa propre disparition. C’est seulement par la reconnaissance de sa légitimité en tant qu'acteur politique, qui représente une partie importante du peuple palestinien, que l’occident peut trouver les bonnes raisons pour que le Hamas dépose les armes ».

Carter a déjà exprimé son soutien au Hamas dans le passé, et en 2009 il a rencontré des dirigeants du Hamas lors d'une visite diplomatique.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens