Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 15:17

http://en.firatajans.com/news/news/ypg-83-gang-members-killed-in-kobane.htm

Quatre-vingt-trois membres des bandes d’EIIL tués à Kobanê (Firat News Agency)

Dimanche 30 Novembre 2014

Les YPG ont signalé dans une déclaration écrite que les attaques des bandes d’EIIL visant à occuper Kobanê ont continué pour la soixante-seizième journée.

Selon la déclaration, les attaques lancées par les bandes d’EIIL à partir du sol turc et le front oriental de Kobanê hier ont toutes été repoussées.

D'autre part, les combattants des YPG ont lancé la plus importante opération menée sur le front sud depuis le début du siège de la ville. Le quartier d’East Botan a été libéré des groupes d’EIIL qui ont été forcés de battre en retraite jusqu'à la zone de l'hôpital situé au sud de la ville à la suite de l'opération des dernières vingt-quatre heures.

Le centre de presse des YPG a déclaré que les affrontements qui ont éclaté à la suite des attaques des groupes d’EIIL dans la région du poste frontière de Mürşitpınar et des silos à blé de la TMO (bureau des produits du sol) sur le sol turc ont continué sans arrêt jusqu'à la nuit.

La déclaration a informé que les bandes d’EIIL ont effectué quatre attentats suicides, un avec un véhicule blindé, deux kamikazes au poste frontière et un autre avec un véhicule piégé dans la région des silos à blé.

Après les attentats suicides, les unités des YPG ont intercepté les bandes d’EIIL qui ont monté une attaque du côté nord de la frontière. Les affrontements entre les YPG et les groupes d’EIIL sur le côté turc ont continué jusqu'à tard dans la nuit, à la suite de laquelle les bandes d’EIIL ont été repoussées loin des zones du poste frontière et des silos à blé, à partir de la zone du pont à droite vers le nord des silos.

Le communiqué indique que près de trente-cinq membres des bandes d’EIIL ont fui l'assaut des forces dirigées par les YPG sur une distance de deux kilomètres à l’est des silos à blé le long de la frontière turque.

Les unités des YPG retournèrent à leurs positions autour d’une heure du matin après le nettoyage total des bandes d’EIIL et la prise de contrôle de la région.

Quinze membres des bandes d’EIIL ont été tués, des armes leur appartenant ont été saisies et leurs attaques dans la région ont été repoussées. Les cadavres de cinq militants d’EIIL ont également été saisis par les unités des YPG.

Le centre de presse des YPG a rapporté qu’onze combattants des YPG, un combattant de Shamsi Shimal, un officier des unités de sécurité Asayesh et trois civils ont été tués dans les explosions et les affrontements qui ont suivi dans la zone du poste frontière de Mürşitpınar.

Rapportant que les groupes d’EIIL ont également mené des attaques simultanées autour des zones de Sukul Hal, de la Municipalité et de la Place Azadi sur le front sud, le centre de presse des YPG a dit qu’un attentat suicide avec un véhicule piégé a été contrecarré Place Azadi par les unités des YPG. Douze membres des bandes d’EIIL ont été tués dans les combats.

Selon la déclaration, les forces des YPG ont repoussé les groupes d’EIIL à la frontière de la ville sur le front sud à la suite d'une opération qui a commencé au soir du 28 novembre et a continué sans interruption jusqu'à tard dans la nuit du 29 novembre.

Les YPG ont également infligé des coups sévères à EIIL dans des affrontements féroces qui ont abouti à la libération du quartier d’East Botan occupé par EIIL.

Ils ont contrecarré également deux attaques à la voiture piégée visant à entraver l’opération et ils ont détruit trois chars appartenant aux bandes d’EIIL et une moto avec des membres des bandes d’EIIL sur la route de Termik la nuit dernière.

Quarante-sept membres des bandes d’EIIL ont été tués, trois autres blessés et cinq fusils leur appartenant ont été saisis lors de l'opération sur le front sud dans le quartier d’East Botan.

Les actions des forces des YPG ont également visés les groupes d’EIIL déployés autour des villages d’Izea, Hamlet Erbûs et Mimeta sur le front ouest hier. Au moins neuf membres des bandes d’EIIL ont été tués dans ces actions.

Le centre de presse des YPG a ajouté qu’un total de quatre-vingt-trois membres des bandes d’EIIL ont été tués, de manière certaine, au cours des affrontements et des opérations dans les dernières vingt-quatre heures.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens