Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 19:14

https://socialistworker.co.uk/art/42964

Après le vote contre l’Union Européenne et la démission de David Cameron, unité pour la révolte contre l'établissement

par Charlie Kimber

Vendredi 24 Juin 2016

David Cameron a démissionné et le vote pour quitter l’Union Européenne a plongé le parti conservateur et les institutions britanniques et européennes dans une crise profonde.

Le pari désespéré du référendum de David Cameron a échoué et son parti est divisé en deux.

Les cours de la livre sterling et des bourses mondiales sont en baisse et les « maîtres du monde » ont senti le souffle du rejet.

Bien que le Remain avait le soutien du parti conservateur, du parti travailliste, du Scottish National Party (SNP), de Plaid Cymru, des libéraux démocrates, des Verts, du Sinn Fein, de pratiquement tous les patrons et de tous les corps de la finance internationale, des milliers de « cadres supérieurs » et des dirigeants de dizaines d’états, y compris des États-Unis, plus de la moitié des électeurs ont voté pour quitter l’Union Européenne.

Il est temps pour tous les militants de gauche et antiracistes, quel que soit leur vote, de s’unir et de lutter contre l'austérité, la destruction des services publics, les attaques contre les réfugiés, l'islamophobie et les fascistes qui ont créé les conditions pour l'assassinat de Jo Cox .

Les politiciens, les riches et les puissants qui sont tellement habitués à suivre leur propre voie ont subi une défaite massive.

Révolte

Tout comme dans beaucoup d'autres parties du monde, il y a une révolte en cours du peuple contre le sommet de la société. Elle peut aller à gauche ou à droite. C’est notre travail de la diriger.

La droite va essayer d'utiliser le résultat du référendum pour approfondir le racisme. Ceci est un danger, mais il est loin d'être inévitable.

C’est un mensonge de dire que les millions de travailleurs qui ont voté pour quitter l’Union Européenne sont tous des racistes. La campagne pour quitter l’Union Européenne a été dirigée par les racistes et les forces horribles de droite, mais une grande partie du vote pour quitter l’Union Européenne était très différent.

Un sondage effectué juste avant le vote a montré que la majorité des électeurs du vote Leave pensent que l'immigration a eu un bon impact ou pas d'impact dans leurs régions et que l’immigration était positive pour la Grande-Bretagne dans son ensemble.

Un autre sondage a révélé qu'un tiers des électeurs travaillistes aux élections générales de 2015 et un tiers des électeurs écologistes ont voté pour quitter l’Union Européenne.

Il y a beaucoup d’amertume et de frustration partout en Grande-Bretagne.

Le vote Leave était pour beaucoup un rejet de l'Union Européenne anti démocratique et contrôlée par les entreprises et des élites politiques en Grande-Bretagne. Cette révolte contre les riches et les puissants doit être construite.

Démocratie

C’est une tragédie que le parti travailliste n’ait pas appelé au vote Leave. S’il l'avait fait, la campagne aurait porté sur la démocratie et contre l’austérité, plutôt que pour le pouvoir des entreprises et sur le racisme.

Au lieu de cela, en faisant campagne aux côtés du parti conservateur pour le Remain, certains députés travaillistes se sont eux-mêmes coupés de sections importantes de travailleurs.

Au cours de la campagne, plusieurs personnalités du parti travailliste, comme Tom Watson, Ed Balls, John Mac Donnell et Len Mac Cluskey, ont remis en question le droit existant des citoyens européens à venir en Grande-Bretagne.

Jeremy Corbyn n'a pas fait cela. Il devrait maintenant appeler ouvertement à des actions contre l'austérité et le racisme et demander à ce que les dirigeants syndicaux fassent la même chose.

Ceci est la meilleure chance de forcer les élections générales auxquelles il dit que le parti travailliste est prêt.

Socialist Worker a fait campagne pour un vote Leave contre le racisme, contre l’austérité et pour le socialisme. Nous sommes heureux de la victoire du vote Leave. Nous savons que la Left Leave Campaign dont nous faisions partie n’a eu qu'un effet marginal.

Mais nous avons réussi à faire en sorte qu'il y ait un vote Leave anticapitaliste qui n'a pas encourager le racisme.

Racisme

Nous reconnaissons qu'une partie substantielle de ceux qui ont voté Remain l’ont fait parce qu'ils estimaient qu'il était le meilleur moyen de repousser le racisme de Nigel Farage et Boris Johnson.

D'autres étaient persuadés que l'Union Européenne était en faveur des droits des travailleurs et que le vote Leave renforcerait les forces de droite.

Nous ne sommes pas d'accord, mais il est essentiel que toutes les forces de gauche s’unissent pour faire tomber le parti conservateur et pour lutter contre le racisme.

Nous devons nous unir dans les combats contre le racisme, contre l'islamophobie, pour soutenir les réfugiés, pour construire la manifestation contre la conférence du parti conservateur à Birmingham le 2 octobre 2016, pour soutenir les grèves des enseignants en Angleterre et toutes les autres grèves, pour défendre le NHS, pour la lutte contre la dégradation de l'environnement, contre la fracture hydraulique et bien plus encore.

Nous ne devons pas laisser le parti conservateur récupérer et nous devons nous battre pour assurer que cette crise se termine par la défaite de la droite et une gauche antiraciste plus forte.

Dans cette époque de crise, nous avons besoin d’actions, pas seulement de déclarations. Plus il y aura de grèves, de manifestations et d’occupations, plus grande sera la victoire de ce vote Leave.

A bas les tories, à bas l'austérité, vive les migrants, élection générale maintenant !

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens