Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 16:07

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3693903/Is-Kinnock-Paddy-Party-150-Labour-MPs-plotting-breakaway-Jeremy-Corbyn-clings-power.html

Est-ce le Parti de Stephen Kinnock ? Cent cinquante députés travaillistes préparent une scission si Jeremy Corbyn reste au pouvoir

Les députés contre Jeremy Corbyn sont prêts à faire des propositions aux cinquante plus importants donateurs du parti travailliste

Ils financeront le nouveau parti si Jeremy Corbyn reste au pouvoir

Stephen Kinnock, le fils de l'ancien leader du parti travailliste Neil Kinnock, a eu des entretiens secrets avec l'ancien leader du parti libéral démocrate Paddy Ashdown

Mais Paddy Ashdown nie les discussions sur la formation d'un nouveau parti centriste

Par Glen Owen, correspondant politique du Mail on Sunday

Samedi 16 Juillet 2016

Plus de cent cinquante députés travaillistes sont en train de préparer la formation d’un parti dissident baptisé Continuity Labour si Jeremy Corbyn gagne la bataille pour la direction, avec Stephen Kinnock pressenti pour le diriger.

Le Mail on Sunday dit qu’un groupe de premier plan de députés contre Jeremy Corbin sont prêts à faire des propositions aux cinquante plus importants donateurs du parti travailliste pour financer le nouveau parti si le leader du parti travailliste repousse les défis d’Angela Eagle et d’Owen Smith.

Le complot annoncé par ce journal a également établi que Stephen Kinnock, le fils de l'ancien leader du parti travailliste Neil Kinnock, a eu des entretiens secrets avec l'ancien leader du parti libéral démocrate Paddy Ashdown au sujet de « la sauvegarde des intérêts de notre pays ».

Paddy Ashdown nie que les discussions ont porté sur la formation d'un nouveau parti centriste.

Jeremy Corbyn est la cible d’une campagne de contestation de la direction du parti travailliste, après avoir perdu un vote de confiance des députés du parti travailliste par cent soixante douze voix contre quarante, suivi par des dizaines de démissions de son équipe de direction. Angela Eagle, l'ancienne première secrétaire d’état du cabinet fantôme, et Owen Smith, l'ancien secrétaire du travail et des retraites du cabinet fantôme, ont annoncé tous les deux leur candidature à la direction.

Alors que Jeremy Corbyn conserve une forte popularité parmi les membres ordinaires du parti, la plupart des députés modérés prédisent une scission du parti travailliste si Jeremy Corbyn reste à la direction du parti lors du vote du mois de septembre 2016.

Une source de haut rang a déclaré que « si Jeremy Corbyn gagne, ce sera la fin du parti dans sa forme actuelle. Au moins cent cinquante députés le quitteront et beaucoup font déjà des propositions discrètes aux donateurs du parti au sujet de ce qu'ils appellent Continuity Labour. Stephen Kinnock est au centre des plans. Les comploteurs ont calculé qu'ils pourraient lancer un nouveau parti, sans dette, tout en laissant Jeremy Corbyn embourbé dans des problèmes financiers ».

La nuit dernière, le plus grand donateur individuel du parti travailliste, John Mills, qui a donné plus d’un million six cent mille livres sterling au parti, a déclaré que « je suis au courant de ces sortes de discussions, mais je suis très réticent à m’impliquer dans les complots et les plans. Une scission du parti serait un désastre dans le cadre du système électoral uninominal à un tour, car ce serait plus difficile de gagner ».

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens