Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 19:37

http://www.independent.co.uk/voices/jeremy-corbyn-prime-minister-iraq-war-chilcot-inquiry-labour-party-mps-coup-a7125311.html

Pour la première fois cette semaine, Jeremy Corbyn ressemblait à un premier ministre

Par Faduma Hassan, enseignante, militante du parti travailliste de Brent et membre du comité national de Momentum

Jeudi 7 Juillet 2016

Il y a eu plusieurs semaines difficiles pour nous tous dans le parti travailliste. Chaque jour, je lisais les rapports des députés du parti travailliste critiquant publiquement notre parti, au lieu de faire face à la crise que connaît notre pays. Il y en avait assez pour me faire désespérer de l'avenir de notre parti et du Royaume-Uni. Mais tout au long de tout cela, j’ai été rassurée par le calme et la détermination montrée par Jeremy Corbyn.

J’ai toujours connu Jeremy Corbyn comme un leader, pas comme un produit du moule machiste typique, mais un leader démocratique et réfléchi dont la force vient de sa capacité à écouter et à comprendre. Mais cette semaine, je ne l’ai pas vu seulement comme un leader, je l’ai vu comme quelqu’un d'autre.

Je l'ai vu comme un premier ministre.

Quand j'ai entendu les conclusions de l'enquête de John Chilcot, il ramena toute la colère que j’ai contre Tony Blair pour nous avoir entraîner dans la guerre en Irak.

Je suis sûre que Jeremy Corbyn, qui a passé toute sa vie à s’opposer la guerre, ressentait la même chose. Mais au lieu de dire « je vous l’avais dit », ou de régler ses comptes dans le parti travailliste, il a fourni un leadership moral nécessaire.

Jeremy Corbyn a parlé au pays dans son ensemble, aux familles de nos soldats dont les vies ont été inutilement perdues, aux irakiens dont le pays a été déchiré et aux millions de citoyens britanniques dont la démocratie a été minée par une décision d’entrer en guerre prise sur la base de fausses informations.

John Chilcot a souligné exactement les raisons pour lesquelles le parti travailliste a besoin de Jeremy Corbyn.

Pendant ce temps, David Cameron et le parti conservateur ont fait de leur mieux pour éviter leur responsabilité. Ils essaient de prétendre que l'Irak est un « problème du parti travailliste », en dépit du fait que cent trente neuf des cent soixante six députés du parti conservateur ont voté pour la guerre à l'époque, y compris David Cameron. De même, il y en a au sein du parti travailliste qui refusent de montrer leurs mains et d’admettre qu'ils ont fait une erreur. Le pire de tous sont les députés qui ont essayé d'utiliser cette journée de réflexion nationale pour attaquer leur leader élu, le député Ian Austin a chahuté son propre leader en lui disant « tais toi », tandis que Jeremy Corbyn a fait un discours critiquant la guerre à me faire mal à l’estomac.

J’entendais les excuses de Jeremy Corbyn pour la guerre en Irak au nom du parti travailliste et les larmes me venaient aux yeux. Cette période est une tâche pour l'histoire fière de mon parti et pour les traditions démocratiques de ce pays. Les excuses de Jeremy Corbyn vont enfin nous permettre d'aller de l'avant.

Mais j’ai aussi imaginé ce qui se serait passé si l'histoire avait été différente et si une autre personne s’était tenue debout ici. Nous aurions pu avoir une déclaration d’une personne qui non seulement a voté pour la guerre, mais qui s’oppose d’abord et avant tout à l'existence d'une enquête. Il y a beaucoup de députés qui aurait voté comme cela. Peut-être qu’ils auraient présenté des excuses, peut-être qu'ils auraient esquiver leur responsabilité. De toute façon, leur crédibilité a été irrémédiablement endommagée.

Comme l'a dit Tony Benn, les politiciens peuvent être divisés en deux catégories. Il y a ceux qui disent « ceci est la bonne direction », quel que soit le temps. Et si vous êtes d'accord ou pas d'accord, vous savez où ils se situent. L'autre groupe sont les girouettes dont la position change avec le vent. La politique a besoin de plus que cela, Je suis reconnaissante que nous ayons Jeremy Corbyn.

La semaine dernière a vu Jeremy Corbyn et la majorité des militants attaqués sans cesse par les commentateurs des médias et certains de nos députés. Je suis parmi celles qui soutiennent les droits démocratiques des militants du parti.

Hier soir, j'ai aidé à organiser un rassemblement de Momentum pour soutenir Jeremy Corbyn, ses idées et le mouvement derrière lui. Plus de deux mille personnes ont participé après avoir été prévenues en moins de quarante huit heures. Je voulais que Jeremy Corbyn parle, mais il n’était pas disponible. Il devait avoir senti la pression pour se concentrer sur les querelles à l’intérieur du parti et pour consolider son soutien, mais ce n’était pas la raison pour laquelle il était occupé. Au lieu de cela, il a passé la soirée avec les familles des soldats tombés au combat et des civils irakiens qui ont perdu leur vie. En véritable homme d’état, il a pris la décision que le pays doit venir en premier.

La contestation à l’intérieur du parti travailliste a perdu et le mouvement en faveur des idées de Jeremy Corbyn a augmenté de façon spectaculaire.

Maintenant, nous devons tous nous concentrer sur le prochain défi, aider à ce qu’il devienne notre premier ministre. Cette semaine, il a prouvé qu’il en était capable.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens