Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 20:02

http://www.elmundo.es/cataluna/2016/09/11/57d52cf7e5fdea3d2a8b4635.html

Carles Puigdemont espère organiser des élections avant la journée nationale de Catalogne de 2017

Le président de la Generalitat assure qu’il imposera un référendum à l’état

Miquel Iceta et Xavier Garcia Albiol disent que Carles Puigdemont est « déconnecté de la réalité ».

Le président de la Generalitat, Carles Puigdemont, a expliqué Dimanche 11 Septembre 2016 que son souhait est que, pour la prochaine fête nationale, il appelle à de nouvelles élections et que la Catalogne soit dans une transition entre la post-autonomie et la pré-indépendance.

Il a déclaré, dans une conférence de presse avec des correspondants étrangers dans le Palais de la Generalitat, qu’il a calculé que, au plus tard à la fin du mois de juillet 2017, les travaux de la majorité indépendantiste de la coalition Ensemble pour le Oui et de la Candidature d’Unité Populaire (CUP) au parlement devraient être terminés.

Prévoyant la fin de la phase actuelle du processus souverainiste avant la fête nationale de l'année prochaine, Carles Puigdemont a souligné qu’il espérait, parce que c’est son engagement, d’être en mesure de le faire tant qu’il sera en fonction.

Carles Puigdemont a également déclaré qu'il envisage de proposer un référendum sur le pacte avec l’état en Catalogne en profitant de son intervention dans la question de confiance qui sera soumise Mercredi 28 Septembre 2016 au parlement.

Prenant la parole après les traditionnels bouquets de fleurs des personnalités politiques et de la société civile de Catalogne, le premier secrétaire du Parti Socialiste Catalan, Miquel Iceta, a accusé aujourd'hui le gouvernement de Carles Puigdemont d’être « déconnecté de la réalité » et de vouloir déployer une feuille de route « vouée à l'échec », car en Catalogne il n'y a pas de « majorité pour l'indépendance ».

A son tour, la présidente du parlement, Carme Forcadell, a appelé cet après-midi à descendre dans la rue, à l'occasion de la fête nationale, pour défendre les institutions catalanes et la liberté d'expression. Sur la même ligne, le président d’Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) et vice-président du gouvernement, Oriol Junqueras, a prédit aujourd'hui que la fête nationale de cette année sera la dernière fête nationale avant l'indépendance de la Catalogne et a fustigé le ministre des affaires étrangères, José Manuel Garcia Margallo, pour ses déclarations d’hier. A propos des déclarations de José Manuel Garcia Margallo, la maire de Barcelone et leader de Barcelona en Comú, Ada Colau, a appelé aujourd'hui à la démission immédiate du ministre des affaires étrangères.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens