Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 15:10

 

http://www.lepoint.fr/societe/policiers-en-colere-un-porte-parole-autoproclame-proche-de-l-extreme-droite-21-10-2016-2077595_23.php

 

Policiers en colère, un leader auto proclamé proche du Front National et employé chez Carrefour 

Rodolphe Schwartz, ancien adjoint de sécurité et sympathisant du Front National, est l'un des manifestants les plus virulents. Problème, il a quitté la police. 

Par Aziz Zemouri 

Vendredi 21 Octobre 2016 

Cette nuit, devant les grilles du ministère de l'intérieur, Rodolphe Schwartz s'exprimait devant les médias audio visuels au nom des policiers en colère qui battent le pavé parisien depuis Lundi 17 Octobre 2016. Mieux, il « négociait » avec un commissaire qui semblait faire l'intermédiaire entre le cabinet du ministre Bernard Cazeneuve et les manifestants afin d'organiser une rencontre entre lui et le titulaire de la place Beauvau. Or, Rodolphe Schwartz, ancien Adjoint De Sécurité (ADS) au commissariat du dix neuvième arrondissement de Paris, ne fait plus partie des effectifs de la préfecture de police depuis 2014. Il a échoué à plusieurs reprises au concours de gardien de la paix, puis s'est reconverti dans le privé. Il est désormais employé chez Carrefour. 

Très actif pour récupérer la colère des policiers, il était présent à Évry le soir où le Directeur Général de la Police Nationale (DGPN) Jean-Marc Falcone a été hué à la sortie de la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP). « C'était un des plus véhéments », raconte un fonctionnaire présent. « Plus il s'agite, plus les autres suivent. Il profite d'une réelle frustration et d'une vraie révolte ». 

Jeudi 20 Octobre 2016, place Beauvau, il fut le plus virulent des portes paroles qui s'adressaient aux médias. « Il joue au jusqu'au boutiste alors qu'il ne risque rien », commentait un ancien des renseignements généraux de Seine-Saint-Denis, aujourd'hui en poste à Roissy, qui tentait de tempérer ses saillies à la mode tous pourris. « Les collègues ne sont pas d'extrême droite. C'est une aberration que Rodolphe Schwartz s'auto proclame porte-parole », explique un brigadier d'origine maghrébine.

En 2015, comme nous le révélions à l'époque, c'est ce même Rodolphe Schwartz qui avait organisé une manifestation sous les fenêtres du ministère de la justice avec pour cible Christiane Taubira, jugée laxiste. 

Rodolphe Schwartz, trente ans, a fondé en 2013 l'Association de Défense des Forces de l’Ordre (ADFO). Comme lui, ses rares adhérents gravitent autour du Front National et du Rassemblement Bleu Marine (RBM). Rodolphe Schwartz a d'ailleurs figuré sur la liste de Wallerand de Saint-Just lors des dernières élections municipales à Paris. Sur son compte Facebook, il avait lancé un appel à Marine Le Pen afin qu'elle rejoigne le rassemblement à Évry, d'où est partie la révolte des policiers de terrain. 

Joint par le Point sur son téléphone portable avant la mise en ligne de cet article, l'ancien ADS n'a pas répondu à nos sollicitations. 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens