Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 19:54

 

http://www.podemosenmovimiento.info/manifiesto

 

Manifeste pour une marée de changement, pour un Podemos en mouvement

 

Les deux dernières années ont été frénétiques. Depuis l'émergence de Podemos aux élections européennes, nous avons participé à une élection après l'autre, à la fois en interne et en concurrence au niveau institutionnel. Le mouvement pour le changement a accumulé beaucoup de positions, apportant des voix différentes dans les parlements et dans les gouvernements de nombreuses villes de l’état.

Cependant, nous n’avons pas réussi à évincer le Parti Populaire du gouvernement central et c’est maintenant le temps de commencer une nouvelle étape.

Il est temps de construire solidement par en bas, d’avancer dans la construction d'un parti mouvement confédéral qui respecte et nourrit les mouvements d'autonomie, qui renforce nos réussites et qui corrige nos erreurs. Il est temps d'être l'opposition aux politiques néo libérales tout en construisant des freins et des contrepoids dans les quartiers, dans les lieux de travail, dans les universités et sur les places. Il est temps de convertir l'engagement politique pour la transformation sociale en une action quotidienne. Il est temps de construire un programme alternatif et d'urgence contre les politiques d'austérité et la crise climatique. Il est également temps de se préparer mieux et d’avoir un enracinement social plus grand pour gagner, de sorte que, lorsque nous gagnons les élections, il y ait un peuple auto-organisé qui puissent dépasser les limites de l'Union Européenne et les pouvoirs économiques, pour gagner la justice sociale, de genre et écologique, et la reconnaissance effective de la diversité nationale. Il faut apprendre les leçons de la Grèce. Il faut gagner la démocratie conquérante contre la dictature des marchés et de la dette.

Nous croyons que, dans les petites luttes comme dans les grandes mobilisations, notre capacité à faire des choses différentes chaque jour est l'embryon d'un horizon constitutif qui peut briser les chaînes du régime de 1978. Nous avons besoin de cette force sociale pour mettre l'économie au service des personnes, afin de mettre en œuvre un programme solide qui suppose de tout changer pour que rien ne reste identique.

Cela nécessite un changement de cap. Nous devons bâtir un vaste mouvement populaire large dirigé par les gens qui travaillent, les précaires, les femmes, les jeunes, les retraités et les LGTBI, une multitude qui déborde et qui, par tous les côtés, va construire du nouveau. Il ne faut plus de jeux fermés, plus d’appareils ni de notables, nous avons besoin de gens ordinaires pour faire de la politique et pour la construction du conflit social contre les élites. Bien sûr, nous avons besoin de construire l'unité populaire avec toutes les personnes et les groupes qui, d'où qu'ils viennent, ont la démocratie et la justice sociale comme objectifs. Une unité populaire pour lancer une révolution démocratique capable de mettre les intérêts de la majorité sociale laborieuse au premier plan. Nous avons besoin de continuer à nourrir la révolution démocratique qui a lancé le pari des Candidatures d’Unité Populaire pour renforcer le municipalisme, travaillant pour un nouveau cadre institutionnel au service des citoyens.

Nous devons discuter, débattre, nous mettre d'accord et faire des propositions.

Podemos a été un outil fondamental dans cette période extrême et il faut qu’il le reste dans la période à venir. Nous avons besoin d’un Podemos démocratique, comme nous l'avons défendu à Vistalegre, où le pouvoir émane de la base et non pas de charges publiques et de structures verticales, où le centre est construit à partir des territoires et qui prenne en charge une fois pour toutes le pluralisme interne des systèmes électoraux, pour lutter contre les risques de bureaucratisation et limiter les charges qui peuvent contenir une personne. Nous avons besoin de construire un programme féministe et de l'intégration des pratiques féministes au jour le jour, pour lutter contre les expressions de sexisme et le patriarcat dans tous les domaines de la société.

Par conséquent, nous avons besoin d'une assemblée nationale de Podemos qui regarde vers l'extérieur, pour aborder franchement les débats en cours, sans sectarisme et sans manichéisme. Un vrai débat qui nous permette de repenser, de nous déployer et de nous connecter avec les aspirations de changement des millions de personnes qui ont voté pour nous et de celles qui ne l'ont pas encore fait.

Nous lançons le Samedi 10 Décembre 2016 un processus ouvert pour aider à ce que Podemos devienne le Podemos que les classes populaires ont besoin. Oserez-vous participer ?

 

Premiers signataires

 

Miguel Urban, Teresa Rodriguez, José Maria Gonzalez Kichi, Isabel Serra, Jaime Pastor, Raul Camargo

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens