Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 20:44

 

 

Reprise des évacuations à Alep-Est après une interruption (Reuters)

 

Plusieurs bus d'un convoi arrivé Mardi 20 Décembre 2016 à Alep ont été autorisés Mercredi 21 Décembre 2016 à quitter la dernière poche rebelle dans la partie orientale de la ville du nord de la Syrie, emportant des civils qui attendaient depuis plusieurs jours dans le froid.

Le convoi d'une soixantaine de véhicules a dans un premier temps été bloqué en raison d'un désaccord sur les conditions d'évacuation survenu dans la matinée. La situation s'est réglée dans la journée.

« Les bus quittent à nouveau Alep-Est en ce moment. Nous espérons que cela va se poursuivre afin que les gens puissent être évacués d'une manière sûre », a commenté un représentant de l'Organisation des Nations Unies (ONU) en Syrie dans un courrier électronique envoyé Mercredi 21 Décembre 2016 à 14 heures GMT.

L'organe de presse militaire dépendant du Hezbollah, milice libanaise chiite soutenant le gouvernement syrien, a indiqué que l'évacuation d'Alep mais également celle des villages chiites d'al Foua et Kefraya, assiégés par les rebelles dans la province d'Idlib, devraient être achevées dans les prochaines heures.

Ce calendrier était également celui avancé Mardi 20 Décembre 2016 par le ministre turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu qui affirmait que trente sept mille cinq cent personnes avaient pu quitter Alep-Est.

Le réalisme de cet objectif reste sujet à caution au vu des problèmes rencontrés par les convois ainsi que des divergences dans l'estimation du nombre de départs et du nombre de personnes toujours en attente d'évacuation, qui va selon les sources de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers.

L'Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH) a précisé que le convoi d'autocars, au nombre d'une soixantaine, était entré Mardi 20 Décembre 2016 dans la dernière poche assiégée par les troupes du régime. Certains civils ont été autorisés à embarquer mais les véhicules sont restés plusieurs heures immobiles alors que les conditions météorologiques sont très éprouvantes.

Huit bus en provenance des villages chiites d'al Foua et Kefraya à destination d'Alep ont également été bloqués, Mardi 20 Décembre 2016, précise l'OSDH.

Le gouvernement syrien exige que les deux villages situés dans la province d'Idlib fassent partie de l'accord sur l'évacuation d'Alep-Est.

La télévision officielle a montré des images tournées près de la zone d'embarquement des civils à Alep, précisant que les rebelles avaient formulé de nouvelles exigences destinées, selon elle, à entraver l'accord d'évacuation.

Pour l'instant, environ vingt cinq mille personnes ont été évacuées d'Alep-Est, selon le décompte effectué par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) qui participe aux opérations humanitaires.

Un responsable onusien a indiqué que sept cent cinquante personnes avaient pu quitter al Foua et Kefraya.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens