Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 17:35

 

http://www.mobile.reuters.com/article/idUSKBN1400TY

 

Donald Trump affirme que les États-Unis ne sont pas nécessairement liés par la politique d'une seule Chine

 

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, s'est demandé si les Etats-Unis devaient être liés par leur position de longue date selon laquelle Taïwan faisait partie d'une seule Chine et il a écarté les préoccupations de Pékin concernant sa décision d'accepter un appel téléphonique du président taïwanais.

« Je comprends parfaitement la politique de la seule Chine, mais je ne vois pas pourquoi nous devons être liés par cette politique à moins que nous concluions un accord avec la Chine concernant d'autres choses, y compris le commerce », a déclaré Donald Trump dans une interview avec Fox News, Dimanche 11 Décembre 2016.

La décision de Donald Trump d'accepter un appel téléphonique du président taiwanais Tsai Ing Wen le Vendredi 2 Décembre 2016 a suscité une protestation diplomatique de Pékin, qui considère Taïwan comme une province renégate.

L'interrogation de Donald Trump sur la politique américaine de longue date risque de s'opposer davantage à Pékin et les analystes ont déclaré que cela pourrait provoquer une confrontation militaire avec la Chine si elle était trop poussée.

Pékin n'a pas fait de commentaire immédiat sur les propos de Donald Trump.

La communication téléphonique entre Tsai Ing Wen et Donald Trump a été le premier contact de ce type avec Taiwan par un président des États-Unis depuis la reconnaissance de Taiwan comme partie d'une seule Chine par le président Jimmy Carter en 1979.

Taiwan est l'une des questions politiques les plus sensibles de la Chine et la Chine critique généralement toute forme de contact officiel entre les gouvernements étrangers et les dirigeants de Taiwan.

Après la conversation téléphonique de Donald Trump, l'administration de Barack Obama a indiqué que de hauts représentants de la Maison Blanche avaient parlé avec des responsables chinois pour insister sur le fait que la politique d’une seule Chine de Washington n’avait pas changé. L'administration de Barack Obama a également averti que les progrès réalisés dans les relations américaines avec la Chine pourraient être compromis par un changement de la politique relative à la question de Taiwan.

Suite aux derniers commentaires de Donald Trump, un assistant de la Maison Blanche a déclaré que l'administration de Barack Obama n'avait aucune réaction supplémentaire après ses positions politiques précédemment énoncées.

Dans l'interview à Fox News, Donald Trump a critiqué la Chine au sujet de sa politique monétaire, de ses activités dans la mer de Chine méridionale et de sa position envers la Corée du Nord et il a déclaré que ce n'était pas à Pékin de décider s'il devait prendre un appel du leader de Taiwan.

« Je ne veux pas que la Chine me dicte si je dois répondre à un appel », a déclaré Donald Trump. « C'était un appel très gentil. Pourquoi une autre nation pourrait-elle dire que je ne peux pas prendre un appel ? Je pense que cela aurait été vraiment irrespectueux, pour être honnête avec vous, de ne pas le prendre », a ajouté Donald Trump.

Donald Trump envisage de nommer le gouverneur de l'Iowa Terry Branstad comme le prochain ambassadeur des Etats-Unis en Chine, choisissant un ami de longue date de Pékin après avoir secoué la deuxième plus grande économie du monde avec des discussions difficiles sur le commerce et l'appel avec le leader de Taiwan.

Mais dans l'interview de Fox News, Donald Trump a soulevé une litanie de plaintes concernant la Chine qu'il avait soulignées lors de sa campagne présidentielle.

« Nous avons beaucoup de problèmes avec la Chine en raison de la dévaluation du yuan, nous imposant de lourdes taxes aux frontières quand nous ne la taxons pas, avec la construction d'une forteresse massive au milieu de la mer de Chine méridionale, ce qu'ils ne devraient pas faire, et franchement la Chine ne nous aide pas du tout avec la Corée du Nord », a déclaré Donald Trump.

« Vous avez la Corée du Nord, vous avez des armes nucléaires, la Chine pourrait résoudre ce problème et elle ne nous aide pas du tout ».

Les économistes, y compris ceux du Fonds Monétaire International (FMI), ont largement considéré les efforts de la Chine pour soutenir la valeur du yuan au cours de la dernière année comme preuve que Pékin ne maintient plus sa monnaie artificiellement basse pour rendre les exportations chinoises bon marché.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens