Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 20:51

 

http://tendanceclaire.org/article.php?id=1114

 

Arrestation de deux volontaires internationalistes du Rojava par l’armée turque

 

Par Heval Azad

 

Mercredi 4 Janvier 2017

 

Deux internationalistes tchèques qui se rendaient au Rojava pour y livrer du matériel médical, dont le manque se fait cruellement sentir sur place, ont été arrêtés par l'armée turque le 16 novembre 2016. Cela a été annoncé dans la presse turque. Accusés de « trafic d'armes pour le compte d'une organisation terroriste », Serxwebûn Botan et Zelane Botan risquent d'être condamnés à de longues peines de prison.

Déjà à l'été 2016, le gouvernement turc avait explicitement visé les volontaires internationalistes se battant aux côtés des unités de protection du peuple (YPG) en plaçant le bataillon international de libération sur la liste des organisations terroristes. Au mois de septembre 2016, une ancienne volontaire franco-kurde, Ebru Firat, avait été arrêtée à Istanbul et elle attend toujours, dans les geôles turques d'être jugée pour terrorisme.

Comment interpréter le fait que les volontaires internationalistes soient de plus en plus visé-e-s par l'état turc ? S'agit-il d'une mise en garde à ceux et celles qui se risqueraient à soutenir concrètement et activement les YPG dans leur combat contre l'Etat Islamique ? Le gouvernement turc souhaite-t-il évincer les internationalistes présents au Rojava pour, à la veille d'une offensive généralisée contre les YPG, éviter des morts embarrassantes pour ses alliés occidentaux ? Il est difficile de se prononcer actuellement et les conjectures vont bon train.

Quelles que soient les intentions de l'état turc vis-à-vis des volontaires internationalistes, celui-ci a déjà reçu une réponse univoque de la part des gouvernements occidentaux. Le gouvernement allemand n'a pas dévié de son obsession contre le parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et de son soutien inconditionnel à l'état turc et il n'a pas commenté la mort de l'un de ses ressortissants combattant l'Etat Islamique sous les bombes de l'armée turque qui n'était pas censée intervenir. De même, les réactions françaises ont été plus que timorées suite à l'arrestation d'Ebru Firat.

Mais le plus abject reste sans doute la réaction du gouvernement des Etats Unis. Aucun commentaire officiel n'a été fait sur la mort du martyr Hevel Robîn volontaire américain au Rojava.

Barack Obama a bien, le 15 décembre 2016, présenté ses condoléances, mais à Recep Tayyip Erdogan, « pour les soldats turcs tués en Syrie dans leur combat contre l'Etat Islamique.

Quand un volontaire américain combattant l'Etat Islamique est tué par une bombe turque, Barack Obama trouve opportun de présenter ses condoléances à ses bourreaux qui ne sont pas en Syrie pour combattre l'Etat Islamique, mais pour empêcher les kurdes de Syrie de réaliser leur unité territoriale.

Recep Tayyip Erdogan a les mains libres et, s'il nourrissait quelques craintes quant à la réaction qu'entraînerait la mort de volontaires occidentaux combattant l'Etat Islamique, le voici rassuré.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens