Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 17:47

 

https://socialistworker.co.uk/art/44043/40,000+march+in+London+against+Trump+and+May,+and+thousands+more+around+Britain

 

Quarante mille personnes ont manifesté à Londres contre Donald Trump et Theresa May et des milliers d’autres en Grande-Bretagne

 

A Londres, quarante mille personnes ont manifesté, Samedi 4 Février 2017, contre Donald Trump, ses attaques contre les migrants, les femmes et d'autres, et contre le soutien de Theresa May à Donald Trump.

Parallèlement, des milliers de personnes ont manifesté ailleurs en Grande-Bretagne.

Le mouvement contre Donald Trump qui a explosé dans les rues avec la marche des femmes continue avec des manifestations de plus en plus fortes.

Il y a beaucoup de nouveaux militants qui sont déterminés à faire bien plus que des gestes symboliques. Ils veulent faire la différence.

À Londres, la manifestation a été convoquée par Stand Up to Racism, Stop the War Coalition, People’s Assembly, Muslim Association of Britain et Muslim Engagement and Development. Elle a été soutenue par Friends of al Aqsa et Campaign for Nuclear Disarmament.

Le centre de Londres s'arrêta. Il y avait des personnes qui manifestaient pour la première fois, des activistes de longue date, des étudiants, des groupes musulmans, des syndicalistes et bien d'autres.

Les chants de « dis-le fort, dis-le clairement, les réfugiés sont les bienvenus ici » venaient d’un groupe d'étudiants animé par Stand Up To Racism.

Kristina était venue de l’université de Surrey après avoir entendu parler de la manifestation sur Facebook. « Maintenant, c’est plus important que jamais, les choses ne cessent de progresser », a-t-elle dit. « Nous devons dire que c'est assez ».

Un grand nombre de musulmans ont également participé à la manifestation, y compris une école arabe de Waltham Forest au nord-est de Londres. Sayed, l'un des adultes, a déclaré que « nous voulions leur dire ce qu'ils pouvaient faire pour arrêter cet ordre du jour raciste ».

Il a ajouté « qu’il est important qu'ils sachent que nous, musulmans, juifs, chrétiens et socialistes, sommes unis contre Donald Trump ».

Une délégation venait du Homerton University Hospital à l'est de Londres.

Lorna a dit que « les syndicats doivent faire partie de la résistance contre Donald Trump, en particulier dans le contexte des menaces relatives au contrôle des passeports dans le cadre du National Health Service (NHS) ».

Les orateurs de la manifestation ont exprimé leur solidarité avec les musulmans et avec les migrants et leur volonté d’unité d’action.

Weyman Bennett de Stand Up To Racism a dit que « si Donald Trump vient dans ce pays, nous allons lui donner un coup de pied. Les noirs et les blancs, les gays et les hétérosexuels, les femmes et les hommes, nous allons lui donner un coup de pied. Ce sont les banquiers et ce ne sont pas les migrants qui ont causé cette crise. Ils veulent nous diviser, mais nous ne les laisserons pas faire. Quand nous nous organisons, nous pouvons vaincre les tyrans ».

Lindsey German de Stop the War Coalition a déclaré que « ce n'est que le début. Si Theresa May ose aller de l'avant avec la visite d’état, nous mettrons Londres à l'arrêt. Nous disons aux communautés musulmanes qu’elles ne sont pas seules. C’est le début d'un mouvement de masse contre la présidence de Donald Trump et contre la politique pourrie de Theresa May ».

Azat Ali de Muslim Engagement and Development a déclaré que « nous devons être unis, ce n'est pas le temps des querelles secondaires. Notre action collective fait la différence. Nous avons une longue bataille devant nous. Quand j'étais jeune, je ne pouvais pas aller dans certaines boutiques parce qu'il y avait des fascistes dans les rues. Vous savez ce qui s'est passé, vous vous êtes tous levés ».

Le leader du parti travailliste Jeremy Corbyn était à Liverpool, mais il a envoyé un message à la manifestation. Il a dit que « je soutiens ceux qui sont attaqués par la politique de la haine. Je soutiens la demande de millions de personnes en Grande-Bretagne qui disent que Donald Trump n'est pas le bienvenu. L'invitation de Donald Trump doit être retirée. Je soutiens nos amis des États-Unis debout avec les communautés de migrants. Theresa May et les conservateurs sont du mauvais côté de l'histoire ».

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens