Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 21:02

 

https://socialistworker.co.uk/art/44285/Large+march+in+Paris+caps+off+international+weekend+of+anti+racism

 

Grande manifestation à Paris pour le week-end international de lutte contre le racisme

 

Plus de dix mille personnes ont manifesté à Paris, Dimanche 19 Mars 2017, contre le racisme et les violences policières. La marche pour la justice et la dignité a été convoquée par les familles des victimes de violences policières, majoritairement de milieux noirs et arabes.

Des partis de gauche se sont également joints à la marche, ainsi que des syndicats et des dizaines d'organisations locales antiracistes et de soutien aux migrants.

Cette manifestation arrive après l’agression et le viol du jeune noir Theo par la police, ce qui a suscité des protestations de colère dans les dernières semaines.

La campagne électorale présidentielle est également en plein essor et la candidate d’extrême droite Marine Le Pen est en tête des sondages.

Elle et la plupart des autres candidats promettent de renforcer la police et d'augmenter son financement.

Un mouvement de masse contre Marine Le Pen est désespérément nécessaire.

Le Front National ne sera pas battu de manière décisive par des pactes électoraux. Au lieu de cela, l'unité active dans les rues et sur les lieux de travail est nécessaire.

Dans la manifestation, l'ouvrier sénégalais Lhadji a déclaré à Socialist Worker que « l’état français avait eu besoin de soldats sénégalais pour gagner la seconde guerre mondiale et de travailleurs migrants pour reconstruire le pays par la suite. Mais aujourd'hui on nous dit que nous ne sommes plus nécessaires. Nous sommes confrontés à des pressions quotidiennes de la part de la police et du gouvernement qui veulent fermer nos logements et nos restaurants communautaires, essentiellement partout où les migrants peuvent se rencontrer et être ensemble ».

Il a ajouté « qu’on nous dit que notre mode de vie cause des problèmes. Mais c'est une excuse raciste pour diviser et isoler les migrants. L'unité est notre force et c'est pourquoi nous nous organisons dans nos quartiers avec l'aide des militants de gauche. Nous démontrons aujourd'hui que nous ne serons pas intimidés par la police ».

Pour Luisa, une militante des banlieues pauvres de Paris, la manifestation a été l'occasion de replacer la politique dans l'antiracisme.

« Nous avons été nourris d'un antiracisme moraliste et humaniste par l’état raciste qui opprimait les colonies hier et envoie sa police pour opprimer les banlieues aujourd'hui », a-t-elle déclaré.

« Les personnes d'origine immigrée doivent s'organiser et parler de leur propre voix contre le racisme traditionnel ».

Catherine, une représentante syndicale de la Confédération Générale du Travail (CGT), a déclaré que « les syndicats ont le devoir de protéger les travailleurs sans papiers qui sont surexploités par les patrons et constamment menacés de licenciements. Ils paient des impôts mais ne récoltent aucune des prestations de soins de santé ou de chômage. C'est inacceptable ».

La manifestation du Dimanche 19 Mars 2017 était une manifestation prometteuse d'unité entre ceux qui subissent le racisme d’état en France.

Ce doit être le point de départ pour une organisation et une convergence plus poussées entre les gens ordinaires de tous les horizons. La résistance contre Marine Le Pen et Donald Trump ne fait que commencer.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens