Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 18:42


 

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/09/35003-20170309ARTFIG00099-le-texte-de-ralliement-de-l-aile-droite-du-ps-a-macron.php

 

Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron

 

Députés socialistes, nous avons soutenu loyalement les gouvernements successifs de François Hollande. Les difficultés et les épreuves de la période l'exigeaient. L'histoire rendra justice à l'action conduite durant ces années et déjà les premiers signaux du redressement économique et de l'emploi sont là.

A l’issue de la désignation incontestable de Benoît Hamon, nous avons affirmé une attitude de retrait, tant ses orientations prenaient le contre pied de la politique que nous n'avions cessé de défendre devant nos électeurs. Il s’agissait de ne pas les trahir, sans nier le résultat de l'élection primaire.

Depuis, la campagne de Benoît Hamon a confirmé l'intention de rompre avec cette mandature et de fédérer tout ce qu'elle compte d'opposants à la majorité sortante. Cette stratégie ne permettra pas de définir un programme crédible de gouvernement pour la fin du mois de mai 2017.

La situation convalescente de la France suppose un autre projet que l'exaltation d'une démarche inspirée par die Linke en Allemagne, Podemos en Espagne ou Jeremy Corbyn en Grande Bretagne, qui n'aboutit qu'à maintenir les droites au pouvoir dans ces pays.

Ainsi, la gauche est aujourd'hui coupée en trois avec Jean Luc Mélenchon, Benoît Hamon et une gauche de gouvernement dont nous ne nous résignons pas à l'effacement. ll ne faut pas être grand clerc pour prévoir que cette configuration conduira inéluctablement à l'échec.

En outre, l’image consternante infligée par la droite a renforcé la possibilité pour l'extrême droite de gagner les élections présidentielles.

Dans ce contexte politique inédit et de radicalisation du débat public, la mécanique tranquille de l’alternance républicaine est révolue.

Désormais, les chances de succès d'un front républicain au second tour des élections présidentielles, comme en 2002, ne peuvent plus être garanties, par un candidat de droite comme de gauche, en raison de l'ampleur des clivages politiques et moraux.

Face à ce naufrage qui menace, la candidature d'Emmanuel Macron peut rassembler largement les français au-delà de clivages ressentis comme de plus en plus inopérants. Elle marque une rupture générationnelle et son projet ambitieux et crédible représente l'espoir d'un renouveau politique dans lequel le social-réformisme a toute sa place.

C’est à la construction d'une nouvelle alliance européenne et réformiste, autour d'Emmanuel Macron, que nous appelons en tant que socialistes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens