Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 20:00

 

https://souriahouria.com/wp-content/uploads/2017/03/Appel-Manif-6e-anniv-rev-syr-18-mars-2017-FR.pdf

 

Appel à une manifestation Samedi 18 Mars 2017 à 15 heures à Paris de la place du Panthéon à l'Institut du Monde Arabe (IMA)

 

Par le Comité d’organisation d’activités en soutien à la révolution syrienne à Paris

 

Six ans déjà et la révolution démocratique syrienne continue.

Au mois de mars 2011, dans toutes les villes, le peuple syrien s’est soulevé. Il a pacifiquement exprimé sa soif de liberté, de démocratie et de justice sociale. Son soulèvement a été noyé dans le sang par la dictature héréditaire d'Hafez et de Bachar al Assad qui l’opprimait depuis plus de quarante ans.

Après de long mois de lutte pacifique, de sacrifices et de souffrances face à une répression féroce, le peuple syrien n’avait d’autre choix que de porter les armes pour se défendre.

Pour faire croire qu’il était face à des terroristes islamistes, le régime syrien a libéré de prisons des centaines d’islamistes radicaux qui allaient devenir les futurs cadre des mouvements islamistes djihadistes, dont l’émergence a été favorisée par le régime, tandis qu’il liquidait ses opposants démocrates et les torturait à mort dans ses geôles, par dizaines de milliers, comme l’ont confirmé le rapport César et le rapport d'Amnesty International.

Ce régime et ses milices criminelles, appuyé massivement par ses protecteurs, les régimes de Vladimir Poutine et d'Ali Khamenei qui envoie à son secours des dizaines de milices extrémistes instrumentalisant le religieux, telles le Hezbollah libanais, et qui a recours à toutes les armes pour écraser sous un déluge de feu les quartiers libérés par l’opposition, l'aviation, les chars, les missiles balistiques, le napalm, le phosphore et les armes chimiques.

Mais aussi, assiéger, affamer la population pour la forcer à se soumettre et remplacer des populations par d’autres jugées démographiquement loyalistes.

Des villes entières sont ravagées, il y a près de cinq cent mille morts, plus d’un million de blessés et de mutilés et plus de la moitié de la population syrienne déplacée, soit treize millions sur vingt trois millions, dont six millions hors de Syrie.

Les infrastructures vitales, eau, électricité, écoles, hôpitaux, boulangeries et marchés, sont ciblées et détruites.

Cette folie criminelle, ces crimes de guerre et crimes contre l’humanité, commis quotidiennement en Syrie, s’accompagnent de propagande parlant depuis six ans de cessez-le-feu, de négociations et de règlement politique.

Les États-Unis, l’Europe, mais aussi des puissances régionales, qui se prétendent amies du peuple syrien, s’accommodent de l’écrasement des forces démocratiques en Syrie, mené par les régimes syriens, russes et iraniens, et laissent le peuple syrien se faire massacrer depuis six ans.

La lutte du peuple syrien, partie intégrante de l’émancipation universelle, nous en dit long sur l’état de notre monde en voie de déshumanisation et sur ses institutions, notamment l’Organisation des Nations Unies (ONU) et son conseil de sécurité paralysé par des forces criminelles qui font subir à l’humanité un véritable naufrage moral.

Au prix de sacrifices surhumains, le peuple syrien est décidé à poursuivre son combat pour sa liberté, pour sa dignité et pour bâtir une société démocratique, basée sur le droit, la justice et l’égalité de tous ses citoyens, quelle que soit leur origine ethnique ou religieuse.

Dans son combat pour la liberté, le peuple syrien a besoin de notre solidarité.

Nous, militants des droits humains, attachés aux valeurs de justice et de liberté, exigeons l'arrêt immédiat des bombardements dans toute la Syrie et la protection de la population civile.

Nous exigeons la libération immédiate des détenus qui croupissent par centaines de milliers dans les geôles du régime en Syrie.

Nous exigeons la levée immédiate et inconditionnelle de tous les sièges et l’accès à toutes les populations assiégées et affamées.

Nous exigeons le départ de la Syrie de toutes les milices étrangères et des armées d’occupation.

Nous exigeons le jugement des auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité selon les modalités décidées par le peuple syrien.

Nous exigeons la mobilisation en France et au niveau international pour l'aide humanitaire et l'accueil des réfugiés.

Ni Bachar al Assad, ni Etat Islamique, la Syrie sera libre et démocratique.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens