Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 17:33

 

Les scientifiques se mobilisent contre les politiques de Donald Trump (Reuters)

 

Des milliers de scientifiques américains ont commencé à défiler Samedi 22 Avril 2017 dans les rues de Washington et de New York pour dénoncer les coupes financières souhaitées par Donald Trump dans les budgets de la recherche, les faits alternatifs et les autres remises en cause de la science qu'ils reprochent à la nouvelle administration américaine.

Ces manifestations, sans précédent, coïncident avec la journée de la terre.

D'autres marches pour les sciences sont organisées à travers le monde, comme en Australie, en France ou au Brésil, et dans d'autres villes des Etats-Unis.

En France, plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées dans une dizaine de villes. D'après les organisateurs, elles étaient environ cinq mille à Paris, un millier à Toulouse et à Montpellier, cinq cent à Lyon et à Marseille, quatre cent à Nantes et une centaine à Brest et à Orléans.

« La science n'est pas démocrate ou républicaine, libérale ou conservatrice », souligne le réseau à l'origine de la manifestation de Washington, insistant sur le caractère apolitique de la démarche.

« Il nous est récemment apparu qu'il était temps de prendre la parole », a expliqué Rush Holt, directeur de l’association américaine pour l'avancement des sciences et ancien élu démocrate, lors d'une conférence de presse.

« Je ne dirais pas que c'est fondamentalement à cause de Donald Trump, mais il ne fait aucun doute que des inquiétudes sont apparues ces derniers mois sur toutes sortes de sujets », a ajouté ce spécialiste de physique nucléaire.

Parmi les sujets qui inquiètent la communauté scientifique américaine, le projet de Donald Trump de réduire les budgets des agences fédérales intervenant dans le champ scientifique, comme l’agence de protection de l'environnement (EPA) dont le président américain veut réduire de trente et un pour cent la dotation financière dans le budget 2018.

Sa remise en cause du changement climatique, que Donald Trump a présenté comme une invention des chinois visant à nuire à la compétitivité des entreprises américaines, inquiète aussi les scientifiques au moment où la Maison Blanche réfléchit à la nécessité de maintenir ou non les Etats-Unis dans l’accord de Paris sur le climat.

« Il est important de montrer à cette administration que nous croyons aux faits », souligne Chris Taylor, un doctorant en robotique de la George Mason University, dans l’état de Virginie, l'un des quelque deux mille premiers manifestants arrivés sur le National Mall, l'esplanade qui s'étend au pied du Capitole, à Washington.

Plus globalement, les chercheurs américains dénoncent ce qu'ils voient comme un scepticisme croissant dans la classe politique et d'autres catégories de la société à l'égard des sciences qui se manifeste aussi sur des sujets comme les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM), l'évolution ou les vaccinations.

« C'est vraiment l'éternel débat entre les conceptions rationnelles et irrationnelles de l'univers », observe Elias Zerhouni, ancien directeur des instituts nationaux de la santé.

Les organisateurs de la manifestation française notent que « la marche pour les sciences, initiée au Etats-Unis en réponse aux multiples positions contre les sciences du nouveau président des Etats-Unis, a pour objectif de défendre l'indépendance et la liberté des sciences. En France, la question du changement climatique, pourtant essentielle à l'échelle de la planète, est trop peu présente dans les débats de la campagne présidentielle ».

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens