Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 19:29

 

https://www.essonneinfo.fr/91-essonne-info/107965/evry-penche-melenchon

 

Naufrage du Parti Socialiste à Evry

 

Par Mylène Hassany

 

La défiance envers le Parti Socialiste a fini par arriver dans l’un de ses plus fidèles bastions, à Evry. Dimanche 23 Avril 2017, les résultats de ce premier tour de l’élection présidentielle étaient sans appel. La ville de Manuel Valls, tenue par Francis Chouat, a placé Jean-Luc Mélenchon en tête avec trente cinq pour cent des voix, devant Emmanuel Macron avec vingt sept pour cent des voix et Marine Le Pen avec douze pour cent des voix.

 

Ces résultats finaux ont de quoi donner un nouveau visage à la capitale de l’Essonne, souvent reléguée au statut médiatique de fief de Manuel Valls et du Parti Socialiste. Alors que la France semble aussi en avoir fini avec les grands partis, Evry de son côté enterre à sa manière le Parti Socialiste, qui y régnait pourtant depuis quelques décennies. Jean-Luc Mélenchon obtient trente cinq pour cent des voix et Emmanuel Macron obtient vingt sept pour cent des voix, là ou le candidat du Parti Socialiste ne recueille que neuf pour cent des suffrages exprimés.

 

Comment analyser ces résultats ? « Un grand bouleversement dans le monde politique » en serait l’une des causes, interprète d’abord Francis Chouat, maire d’Evry. La semaine dernière, l’élu envoyait pourtant à ses administrés une lettre cosignée avec Manuel Valls pour affirmer son soutien à Emmanuel Macron et pour appeler à voter pour le candidat du Mouvement En Marche, peine perdue.

 

A chaud, après l’annonce des résultats nationaux et départementaux, Francis Chouat voulait avant tout souligner « une participation très importante. Nous pouvions craindre une abstention digne de 2012. A Évry, la participation a été en hausse ». Elle se monte à 73,37 % cette année contre 72,92 % en 2012, avec moins d’inscrits cette année, soit en réalité moins de votants, dix huit mille trois cent vingt neuf cette année contre dix huit mille cinq cent cinquante quatre il y a cinq ans.

 

Avant d’expliciter et de livrer son analyse du scrutin de ce premier tour, « ces résultats traduisent un très profond bouleversement dans le monde politique. Evry est à l’image de l’élection nationale ». Avant d’admettre que, à Evry et en Essonne, « Jean Luc Mélenchon a réussi à capter, beaucoup plus que Marine Le Pen, un vote populaire important ». A ce titre, ce dernier annonce qu’il ne faut pas « sous-estimer les résultats de la candidate du Front National et ne surtout pas croire que l’élection du deuxième tour est jouée ».

 

Ensuite, « il y aura campagne entre les deux tours pendant laquelle il faudra prendre position pour Emmanuel Macron. Les français devront faire le choix du renouveau républicain, avec l’espoir que Marine Le Pen soit écartée du pouvoir », indique celui qui se réjouit « d’avoir pris ses responsabilités ».

 

Mais selon le maire d’Evry, il n’y a pourtant pas de quoi annoncer une déroute pour Manuel Valls aux élections législatives qui auront lieu au mois de juin 2017. « Nous nous sommes rendus dans plusieurs bureaux de vote avec Manuel Valls. L’accueil des évryens a été formidable. L’élection présidentielle reste une victoire des forces républicaines de la gauche ». Pour autant, l’appel de l’ancien premier ministre et du premier édile de la ville n’a que partiellement fait mouche. Concernant le cas de la candidature de Manuel Valls pour les élections législatives, nul doute que cela va bouger du côté du Parti Socialiste. Cela sent le remake de règlements de comptes à OK Corral.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens