Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 19:16

 

https://rsf.org/fr/actualites/rsf-et-21-medias-et-organisations-demandent-la-liberation-immediate-de-mathias-depardon

 

Reporters Sans Frontières (RSF) et vingt et un médias et organisations demandent la libération immédiate de Mathias Depardon

 

RSF, deux autres organisations de défense de la liberté de la presse et dix neuf rédactions avec lesquelles collaborait Mathias Depardon demandent à Ankara la libération immédiate du photographe français incarcéré depuis onze jours en Turquie.

 

Voilà onze jours que le photographe français Mathias Depardon est arbitrairement détenu en Turquie. RSF, deux autres organisations de défense de la liberté de la presse et dix neuf médias écrivent Jeudi 18 Mai 2017 au ministre de l'intérieur turc Süleyman Soylu pour lui demander la libération immédiate du journaliste âgé de trente sept ans.

 

Basé en Turquie depuis cinq ans, Mathias Depardon a été arrêté Lundi 8 Mai 2017 au cours d’un reportage dans le sud-est du pays pour le magazine National Geographic. Malgré un ordre d’expulsion prononcé Jeudi 11 Mai 2017, il se trouve toujours en détention à Gaziantep, non loin de la frontière syrienne.

 

« Les autorités n’avaient aucune raison d’arrêter Mathias Depardon. Le prolongement de sa détention, alors qu’il devait être expulsé il y a une semaine, est d’autant plus incompréhensible et inacceptable », souligne Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, « nous demandons instamment aux autorités turques de mettre sans délai un terme à ce calvaire ».

 

Cette arrestation n’est pas isolée. Plusieurs dizaines de journalistes étrangers ont été expulsés de Turquie depuis la reprise des affrontements entre l’armée turque et le parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est du pays, au mois de juillet 2015. Au mois de novembre 2016, le journaliste du site des Jours, Olivier Bertrand, avait été arrêté au cours d’un reportage dans la province de Gaziantep et expulsé vers la France. Au mois d’avril 2017, c’était au tour de son confrère italien, Gabriele del Grande, de se faire interpeller dans la province d’Antioche, non loin de la frontière syrienne. Il avait été expulsé après trois semaines de détention.

 

La Turquie occupe la cent-cinquante-cinquième place sur cent quatre vingt pays au classement de la liberté de la presse pour l’année 2017 établi par RSF.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens