Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 19:08

 

http://www.politica.elpais.com/politica/2017/05/22/actualidad/1495453873_818047.html

 

Podemos offre à Pedro Sánchez de retirer la motion de censure de Podemos si Pedro Sanchez dépose sa propre motion de censure
 

Pablo Iglesias et Pedro Sanchez ont discuté par téléphone et se sont mis d’accord sur la situation intenable du Parti Populaire au gouvernement
 

Mardi 23 Mai 2017
 

Il n’a pas fallu attendre vingt quatre heures pour que Podemos pose le premier défi à Pedro Sánchez comme nouveau secrétaire général du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE). Le parti de Pablo Iglesias a annoncé, Lundi 22 Mai 2017, le premier jour après les élections primaires du PSOE, qu’il était prêt à retirer sa motion de censure si Pedro Sanchez dépose sa propre motion de censure. Pablo Iglesias a téléphoné au leader du PSOE pour lui transmettre sa proposition et ils veulent tous les deux respecter leurs « stratégies différentes d’opposition au Parti Populaire ». Le leader du PSOE ne prendra aucune décision avant le congrès du PSOE.

Le mouvement de pression contre Pedro Sanchez est venu de la direction exécutive de Podemos après la victoire de l’ancien leader du PSOE au secrétariat général du PSOE. Le secrétaire à l’organisation de Podemos, Pablo Echenique, a annoncé lors d'une conférence de presse que Pablo Iglesias et Pedro Sanchez ont discuté par téléphone, mais la proposition avait déjà été transmise à l’équipe du nouveau leader du PSOE par un appel de la porte parole parlementaire, Irene Montero, au directeur de cabinet de Pedro Sánchez, Juanma Serrano. La proposition de Podemos ne laisse pas une marge de manœuvre très grande à Pedro Sanchez. Une fois qu’une motion de censure est enregistrée, le débat a lieu dans les semaines suivantes. Il pourrait même avoir lieu avant le congrès du PSOE qui élira le nouvel exécutif du PSOE.

Podemos peut demander « des actes, pas des paroles », le retrait de sa motion de censure si Pedro Sanchez dépose la sienne est pratiquement impossible pour le secrétaire général élu du PSOE.

La direction de Podemos souligne que, alors que Pedro Sánchez a fait de la dénonciation de l'abstention la pièce maîtresse de sa campagne, il est temps de mettre en œuvre ce discours. « J'espère que le nouveau PSOE comprendra avec nous qu’il est temps de chasser le Parti Populaire des institutions », a déclaré Pablo Iglesias après avoir rencontré le président catalan, Carles Puigdemont. « Si le PSOE est prêt à déposer une motion de censure, nous retirerons la nôtre », a-t-il dit. Il a en outre soutenu qu'il ne serait pas opposé à ce que le candidat à la présidence du gouvernement soit le nouveau secrétaire général du PSOE, Pedro Sánchez. « La force politique qui a le plus grand nombre de sièges a le droit de désigner un candidat », a-t-il dit.

Podemos n’a pas attendu les résultats des élections primaires du PSOE pour déposer sa motion de censure en raison de l’argument selon lequel les processus internes des partis ne sauraient prévaloir sur la situation « d’urgence démocratique », la motion de censure de Podemos a été déposée Vendredi 19 Mai 2017 , et Podemos fait maintenant une proposition au PSOE pour que la motion de censure soit viable. Le bureau du parlement examinera la motion de censure de Podemos Mardi 23 Mai 2017 et la date du débat parlementaire est toujours en cours de discussion. La motion de censure peut être retirée à tout moment avant la date du débat parlementaire.

Pablo Iglesias dit qu’il ne fixe pas de délais à Pedro Sanchez pour qu’il prenne une décision, mais il le fait de fait, parce que dans le même temps il affirme que sa motion avancera si le PSOE ne dépose pas la sienne. « Nous sommes disponibles pour retirer notre motion si le PSOE dépose la sienne. Sinon, nous avançons, parce que nous considérons que c'est une question éthique et nécessaire pour poser une alternative au Parti Populaire », a dit Pablo Iglesias. La date limite pour Pedro Sanchez sera alors la date du débat parlementaire sur la motion de censure de Podemos qui sera décidée par la présidente du congrès, Ana Pastor. Si Pedro Sanchez n’a pas déposé sa propre motion de censure à cette date, Pablo Iglesias sera candidat à la présidence du gouvernement.

L'équipe de Pedro Sanchez a répondu à la proposition de Podemos en disant qu’elle n’avait pas l’intention de faire un pacte avec Pablo Iglesias sur la stratégie d’opposition au gouvernement du Parti Populaire et elle n’a pas fait connaître ses plans sur une possible motion de censure contre Mariano Rajoy pour le remplacer. Elle veut d’abord terminer l'élection de la direction du PSOE dans son congrès qui se tiendra le mois prochain. Les sources socialistes consultées attirent l'attention sur la déclaration convenue entre les deux leaders après leur conversation, respectant chacun leur chemin sur la forme et le fond de leur opposition et préconisant le maintien d'un dialogue permanent et d’une relation étroite. Les deux leaders « respectent les différentes stratégies de chaque organisation sur la façon de s’opposer au Parti Populaire » dit le texte, qui dit également qu’ils sont d’accord sur « la situation intenable du Parti Populaire au gouvernement ».

La clôture du congrès du PSOE, qui se tiendra le 17 juin et le 18 Juin 2017, dans lequel devront être élus la commission exécutive et le comité fédéral, est un chapitre qui doit encore passer avant de prendre des décisions sur une motion de censure, répondent les porte-paroles consultés. Comme stratégie de fond, Pedro Sanchez ne peut pas marcher avec Podemos et dire qu’il veut que le PSOE soit « le parti de la gauche », comme il l’a dit après avoir été élu.

Pablo Iglesias continue en même temps de chercher des soutiens pour sa motion de censure. Il a demandé le soutien du président catalan, Carles Puigdemont, lors de la réunion qu’ils ont tenue à Madrid avant la conférence du président catalan à l'hôtel de ville. Le président catalan a répondu que son soutien exige un engagement pour le référendum sur l'indépendance en Catalogne, mais aussi avec le pacte européen de stabilité et donc avec la réduction du déficit.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens