Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 16:04

 

 

http://www.elmundo.es/cataluna/2017/07/15/59692a76e2704e48498b45a0.html

 

Le Parti Populaire Catalan (PPC) et Ciudadanos demandent une séance plénière extraordinaire du parlement de Catalogne pour que Carles Puigdemont explique le nouveau gouvernement
 

Le PPC et Ciudadanos, selon l’agence de presse EFE, ont conjointement demandé la convocation urgente d'une session plénière extraordinaire du parlement de Catalogne pour la semaine prochaine afin que le président de la Generalitat, Carles Puigdemont, explique le nouveau remaniement du gouvernement. Le président catalan a annoncé Vendredi 14 Juillet 2017 la démission du porte parole du gouvernement Neus Munté, du ministre de l’intérieur Jordi Jané et de la ministre de l’enseignement Meritxell Ruiz, qui ont été remplacés respectivement par Jordi Turull, Joaquim Forn et Clara Ponsatí.
 

Dans un communiqué, le porte-parole du groupe parlementaire du PPC, Alejandro Fernández, a déclaré Samedi 15 Juillet 2017 « qu’il est urgent de donner des explications au parlement en considérant que, vingt quatre heures après le renvoi du ministre Jordi Baiget, il y a déjà une autre crise gouvernement sur la table ».
 

Carles Puigdemont a mis le cas de Jordi Baiget à l’ordre du jour de la séance plénière ordinaire de la semaine dernière, mais le PPC et Ciudadanos ne veulent pas attendre la prochaine séance plénière ordinaire prévue pour la dernière semaine du mois de juillet 2017. Ainsi, les deux groupes ont écrit une lettre au bureau du parlement en demandant une séance plénière extraordinaire la semaine prochaine. 
 

Alejandro Fernandez a rappelé que « Carles Puigdemont est tenu de comparaître pour expliquer tout changement au sein du gouvernement » et il a demandé de faire immédiatement une session spécifique. En ce qui concerne la nomination des nouveaux ministres, Alejandro Fernandez a exprimé son inquiétude au sujet du comportement radical du gouvernement qui n’est pas ce dont les catalans ont besoin. « S'ils décident de commettre des actes illégaux, peu importe qui est à la tête de chaque ministère, leurs actions en dehors de la loi auront des conséquences », a averti le chef du PPC, qui a rappelé que « les institutions démocratiques de notre pays continueront d'assurer la coexistence, la démocratie et la liberté en Catalogne ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens