Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 18:03

 

 

http://www.elnacional.cat/es/efemerides/republicanos-catalanes-liberan-paris-nazis_185181_102.html

 

Les républicains catalans dans la libération de Paris

 

Par Marc Pons

 

Vendredi 25 Août 2017

 

En ce jour de 1944, il y a soixante treize ans, la neuvième compagnie de la division blindée du général Philippe Leclerc entrait dans Paris et libérait la capitale française des nazis allemands qui l’avaient occupé le 14 juin 1940, pendant quatre ans, deux mois et dix jours. La neuvième compagnie, connue sous le nom de la Nueve, se composait principalement de soldats républicains catalans qui étaient partis en exil en France à la fin de la guerre civile espagnole entre 1936 et 1939. Concentrés dans les camps d’Argelès sur Mer et de Saint Hippolyte du Fort, ils ont été recrutés par l’armée française de la libération, commandée par le général Charles de Gaulle, et formés dans la colonie française du Tchad.

La Nueve a été formée par des combattants expérimentés par trois ans d’une guerre dure, essentiellement des catalans, des valenciens, des galiciens et des canariens. Bien que la compagnie était commandée par l’officier français Raymond Dronne, sous le commandement du général Philippe Leclerc, les soldats républicains de la Nueve étaient sous les ordres directs du capitaine Amado Granell Mesado, né à Benicarlo, dans le pays valencien, en 1898, qui, pendant la guerre civile espagnole, avait atteint le grade de commandant de l'armée populaire de la république. Dans cette compagnie, se sont distingués de nombreux combattants catalans comme par exemple Fermí Pujol, qui avait atteint le grade de sergent dans la légion étrangère.

Dans la nuit du 24 août au 25 Août 1944, le char de combat Ebro, qui portait le drapeau de la Catalogne et le drapeau républicain espagnol, était le premier à entrer dans le centre historique de Paris. C’était le 24 août 1944 à 22 heures 30 et, immédiatement après, les autres chars de combat de la Nueve, qui avaient atteint le centre de Paris en passant par la porte d'Italie, les Gobelins, le Panthéon et Notre Dame, en finissaient avec les dernières résistances des occupants nazis, dans une lutte qui durait toute la nuit.

Aux premières heures de la matinée du 25 août 1944, quand elle apprenait la libération de Paris, la population descendait dans les rues pour acclamer les républicains de la deuxième division blindée du général Philippe Leclerc.

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens