Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 17:07

 

 

http://www.lemonde.fr/attentat-a-barcelone/article/2017/08/25/la-catalogne-garde-le-cap-sur-l-independance_5176407_5173500.html

 

La Catalogne garde le cap sur l’indépendance

 

Malgré les attentats, Barcelone ne dévie pas de son projet de référendum d’autodétermination le premier octobre 2017.

 

Par Isabelle Piquer, envoyée spéciale du Monde à Barcelone

 

Les attentats n’ont rien changé. Le gouvernement catalan a toujours l’intention de convoquer un référendum unilatéral d’autodétermination le premier octobre 2017. Son porte-parole, Jordi Turull, l’a de nouveau confirmé, Jeudi 24 Août 2017, en invoquant la nécessité de maintenir la « normalité pour faire échec au terrorisme ».

Barcelone est d’autant plus décidé à continuer sur la voie de la sécession qu’il considère la gestion des attentats, en particulier le bon travail de la police régionale, comme un succès qui légitime ses revendications. « Nous avons démontré que notre capacité de réponse est bien celle d’un état », assure un responsable catalan.

Pas de changement de cap, donc, la future loi de référendum, dévoilée le 4 juillet 2017 par le président catalan, Carles Puigdemont, et qui doit permettre d’organiser un scrutin en urgence, devrait être présentée devant le parlement régional au début du mois de septembre 2017, quelques jours avant la diada, la fête nationale de Catalogne, le 11 septembre 2017, lors de laquelle est prévue une gigantesque manifestation en faveur de l’indépendance.

Le gouvernement du conservateur Mariano Rajoy s’oppose fermement à ce référendum qu’il considère comme illégal, puisque non prévu par la constitution de 1978. Il est décidé à saisir le Tribunal Constitutionnel qui, au mois de novembre 2014, avait déjà suspendu une consultation citoyenne sur l’indépendance. Mariano Rajoy a aussi fait savoir aux fonctionnaires qu’ils seraient radiés s’ils participaient au processus menant à une éventuelle indépendance.

Depuis les attentats du Jeudi 17 Août 2017, Madrid et Barcelone ont pourtant essayé de donner une image d’unité. Mariano Rajoy et Carles Puigdemont ont fait de leur mieux pour ne pas sembler trop tendus devant les caméras. Mais la trêve a été de courte durée. C’est dans le cadre de l’enquête que sont apparues les premières dissensions.

Mardi 22 Août 2017, le principal syndicat de la Guardia Civil et de la police nationale a dénoncé un manque de coordination avec la police catalane, les Mossos d’Esquadra, affirmant qu’elles avaient été exclues des investigations, afin de transmettre « l’image d’un état catalan qui se suffirait à lui-même ».

Barcelone a, en retour, accusé Madrid de ne pas lui avoir fourni le casier judiciaire d’Abdelbaki es Satty, l’imam de Ripoll qui aurait embrigadé les membres de la cellule djihadiste et qui avait été condamné à quatre ans de prison en 2010 pour trafic de drogue.

Le conseiller de l’intérieur du gouvernement catalan, Joaquim Forn, a reconnu que, en 2015, la police de Vilvorde, en Belgique, avait transmis à un agent des Mossos d’Esquadra ses soupçons concernant l’imam, qui avait essayé de s’installer dans la petite localité belge, et ses possibles liens avec des groupes terroristes. Ne s’agissant que d’une communication informelle, l’information n’était jamais remontée, a expliqué Joaquim Forn, qui a dénoncé une campagne pour salir la réputation de la police catalane.

Les Mossos d’Esquadra sont en première ligne du conflit entre le gouvernement de Mariano Rajoy et les indépendantistes. Si la justice espagnole ordonne la fermeture des bureaux de vote ou la saisie des urnes le jour du référendum, ce sera à eux d’exécuter la décision judiciaire prise à Madrid. « Que feront-ils, suivre les ordres de Madrid, comme le demande la loi, ou obéir à leurs cadres, par ailleurs très proches de la cause indépendantiste », s’interroge Pablo Simon, professeur à l’université Carlos Tres et cofondateur du think tank Politikon, qui estime que les attentats « ont contribué à rompre un équilibre déjà très précaire » entre Madrid et Barcelone.

« Dans l’état actuel des choses, la récupération politique, de part et d’autre, était inévitable », ajoute Pablo Simon. « Les Mossos d’Esquadra ont mieux géré la communication, en utilisant comme porte parole Josep Lluis Tapero, qui a donné une image de bon technicien », estime le politologue. Avec sa voix calme et ses informations précises lors des points de presse, Josep Lluis Tapero est devenu une figure très populaire en Catalogne. On vend même des tee-shirts à son effigie.

Toute cette semaine, Madrid a préféré rester au second plan. « La gestion des attentats de Madrid en 2004 a laissé une trace très profonde au sein du Parti Populaire », explique Pablo Simon. La décision du premier ministre de l’époque, José Maria Aznar, d’accuser l’organisation séparatiste basque Euskadi Ta Askatasuna (ETA) s’était traduite par une cuisante défaite de Mariano Rajoy, alors candidat des conservateurs, face au candidat du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE), José Luis Rodriguez Zapatero.

Samedi 26 Août 2017 doit avoir lieu à Barcelone un gigantesque rassemblement contre le terrorisme sur la place de Catalogne, organisé par la mairie et par le gouvernement catalan. Mariano Rajoy, ainsi que les responsables des principaux partis politiques ont prévu d’y assister.

Ce sera sûrement la dernière occasion de voir ensemble, sur une même photographie, des responsables qui vont durement s’affronter dans les semaines qui viennent.

Même la Candidature d’Unité Populaire (CUP) y sera. La petite formation anticapitaliste catalane, qui fait partie de la coalition indépendantiste, avait en principe annoncé qu’elle boycotterait l’événement si le roi Felipe VI et le premier ministre espagnol y participaient. Après les attentats, le roi a fait le tour des hôpitaux pour rendre visite aux blessés et il a assisté, Dimanche 20 Août 2017, à une grande messe à la Sagrada Familia en hommage aux victimes. La Maison Royale n’a confirmé que Vendredi 25 Août 2017 dans la matinée la présence du roi au rassemblement du Samedi 26 Août 2017.      

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens