Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 22:56
Kouchner appelle à la levée du blocus de Gaza et à l'arrêt de la colonisation
 
 
Bernard Kouchner a appelé l'autorité d'occupation à lever le blocus imposé à la bande de Gaza et à mettre fin à la colonisation, au premier jour samedi d'une visite dans la région. "Nous sommes partisans de l'ouverture des points de passage vers Gaza. La situation de la vie quotidienne des Palestiniens de Gaza n'est pas supportable", a déclaré M. Kouchner à la presse à l'issue d'un entretien avec le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah.

Le 17 janvier, l'autorité d'occupation a renforcé les restrictions en vigueur contre la bande de Gaza depuis juin en y imposant un blocus, provoquant des pénuries de produits de base et des coupures d'électricité.

L'armée d'occupation multiplie aussi à Gaza les attaques meurtrières visant des résistants. M. Kouchner a appelé à l'arrêt de ces tirs, mettant en avant la réaction israélienne "brutale" qu'ils suscitent. "Nous sommes également partisans, et fermes partisans, de l'arrêt des tirs de roquettes sur Israël parce que s'il y a des tirs de roquettes sur Israël alors on comprend que la réaction israélienne sera également une réaction brutale. Il faut arrêter cela, il faut qu'il n'y ait plus de tirs sur Israël", a-t-il ajouté.

Il a en outre souligné de nouveau la nécessité de la création d'un Etat palestinien, insistant sur l'importance de l'arrêt de la colonisation pour permettre à un tel Etat de voir le jour. "Nous travaillons à la naissance de cet Etat palestinien nécessaire à la sécurité d'Israël. Sans Etat palestinien il n'y aura pas de sécurité pour nos amis israéliens", a-t-il dit. "On ne peut pas poursuivre à la fois un processus de paix, faire confiance à ses voisins, construire un Etat palestinien et continuer à bâtir ou à projeter même des implantations sur cet Etat palestinien", a-t-il ajouté.

M. Abbas a "remercié" le ministre français "pour ses déclarations sur l'allègement du blocus et l'arrêt de la colonisation". "La France a beaucoup d'influence dans le monde et peut jouer un rôle central dans le processus de paix surtout qu'elle entretient des relations distinguées avec les deux parties", a-t-il ajouté.

M. Kouchner a par ailleurs déploré les lenteurs dans la mise en oeuvre de projets de développement dont le financement avait été promis lors de la conférence des donateurs aux Palestiniens en décembre à Paris. "Ces projets sont trop lents à venir" "La lenteur est terrible, pas pour nous mais pour les Palestiniens dont la vie quotidienne doit changer", a-t-il dit. "Les démarches de paix, c'est très lent, il y a des hauts et des bas. Nous sommes dans un bas. Il y a ni progrès suffisants ni progrès réels et c'est cela que nous déplorons", a-t-il ajouté.

Outre M. Abbas, le ministre français s'est entretenu à Ramallah avec le Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Dans la matinée il s'est rendu à Bethléem d'où il a lancé un appel "aux touristes du monde entier" à retourner dans la ville natale du Christ.

Dans une interview au quotidien palestinien Al-Quds, il a appelé l'Autorité palestinienne à "faire des efforts très importants pour lutter contre les mouvements terroristes et réformer les services de sécurité pour qu'ils soient plus efficaces". Des "progrès très encourageants ont été réalisés" mais il faut "aller plus loin".

Dimanche, M. Kouchner s'entretiendra à Jérusalem avec Ehud Olmert, Tzipi Livni et Ehud Barak. Le président français Nicolas Sarkozy doit participer en mai en Israël aux célébrations du 60e anniversaire de sa création.
 
Dimanche 17 Février 2008
aloufok.net
 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens