Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 22:52
L'appui du Parti communiste des États-Unis à Obama

Antonio Artuso -
pueblo@sympatico. ca - Montréal, le 3 nov. 08
 
Je viens de lire l'article «Des nouvelles du Parti Communiste des USA - La crise dope le Parti communiste américain», qui critique l'appui du Parti communiste (CPUSA) à Obama.
 
Cet article est diffusé par le blog http://eldiablo. over-blog. org/article- 23880953. html et par des camarades de France et de Belgique.

Quelques mois avant les attentats terroristes du 11 septembre 2001, je suis allé
au Congrès du Parti communiste des États-Unis.

Nous étions plusieurs membres du Parti communiste du Canada et du Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada).

Notre délégation a rencontré les représentants de différents partis communistes, entre autre celui du Brésil, au Congrès du CPUSA.
 
Le Partido Comunista do Brasil est un parti frère du Parti communiste des États-Unis, tout comme le Parti communiste du Canada et les différents Partis communistes et ouvriers du monde.

Le PCdoB est un p
arti marxiste-léniniste héroïque, fondé en 1922.

Il a mené une lutte héroïque contre plusieurs dictatures capitalistes ouvertes ou voilées.

Il a lutté entre autres contre la dictature de l'«Estado Novo», de type fasciste mussolinien de Getúlio Vargas, et contre la dictature militaire de 1964.

Il  a dénoncé, pendant le grand débat sur la ligne du mouvement communiste international le révisionnisme de Khrouchtchev, qui allait conduire à l'effondrement de l'URSS.

Il a été conduit à mener la guérilla d'Araguaia, en Amazonie, en défense des populations les plus démunies et a toujours maintenu une position marxiste-léniniste.
 
Dans les années 70 et 80, j'étais militant du Parti communiste ouvrier (PCO) du Canada, qui suivait la ligne des partis qui, comme le PCdoB, la Chine, l'Albanie, dénonçaient le révisionnisme moderne et se définissaient comme «marxistes-léninistes» .  Au Québec, depuis l'effondrement du PCO vers 1983, les communistes du PCO ont toujours essayé de reconstruire le Parti communiste au Québec.  Nous avons fondé le Groupe communiste ouvrier, et après quelque temps, fidèle à notre objectif de construire un parti communiste qui unisse toutes les nations du Canada (nations amérindiennes, francophones, anglophones, Québécois, Acadiens, etc.) contre le capitalisme, nous avons décidé de communiquer avec le Parti communiste du Canada.  En peu de temps nos deux familles communistes, qui avaient eu des tendances différentes, se sont unies face aux nouvelles réalités d'un impérialisme états-unien aux caractéristiques de plus en plus fascistes.  Nous sommes devenus le Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada).  Tenant compte du fait que le Québec est une nation, nous avons deux exécutif, le Comité exécutif national pour le Québec, et le Comité central pour toutes les nations du Canada, avec des sections provinciales.
 
Et en 2001, en allant au Congrès du Parti communiste des États-Unis, nous, anciens membres du PCO, ne savions pas si nous allions rencontrer un véritable Parti communiste.

Nous ne savions pas quelle sorte de militantes/ants nous allions rencontrer.  Des militantes/ants âgées/és?  Des social-démocrates étroits, n'ayant plus rien de révolutionnaire?  Le représentant du PCdoB se posait la même question, son Parti ayant suivi le même processus que nous, celui de l'intégration de deux familles de partis communistes.
 
Nous avons été très agréablement surpris le dynamisme des militantes/ants, leur nombre (plus de 800), leur âge (majoritairement jeunes), leurs discours, leur internationalisme, leur absence totale de chauvinisme de grande nation, leur travail dans leurs différents lieux de travail, dans les écoles, les universités, les banlieues ouvrières, les quartiers pauvres de tous les États-Unis.  Elles et ils était de toutes les origines, blancs, noirs, hispanophones, asiatiques, ils s'efforçaient de parler l'espagnol ou le français et même le portugais.  Ils saluaient en criant des slogans à chaque représentant de Parti communiste qui montait sur la scène : «Ho, Ho, Ho Chi Minh» pour les représentants du Viêt-Nam, «Avante camaradas!» pour le représentant du PC du Portugal, etc.
 
Les camarades états-uniens avaient préparé un court montage audio-visuel sur l'histoire de l'héroïque Parti communiste des États-Unis sur ses innombrables luttes contre l'exploitation des travailleurs, contre les différentes formes d'oppression contre les Noirs, les Chicanos, les Filipinos, exclusion des pauvres des services de santé, d'éducation, racisme, etc.), contre la constante satanisation, la répression politique et policière, les agressions physiques contre des militantes/ants des droits civils, communistes et progressistes («Liberals») et le Macarthysme et contre les guerres impérialistes des États-Unis (Corée, véritable boucherie, Viêt-Nam, Cambodge-Laos qui a fait 6 millions de morts, etc.) et les coups d'États (Iran, Brésil, Chili, etc.).
 
Au sujet de l'appui de Obama contre MacCain, le Parti communiste des États-Unis a fait ce que les communistes doivent faire, c'est-à-dire «l'analyse concrète de la situation concrète», comme le disait Lénine.

Le Parti communiste des États-Unis fait un analyse concrète de la situation concrète,
 appuyer le candidat Obama, de droite, contre le candidat républicain MacCain, d'extrême-droite.

Il est très clair que les partis démocrate et républicain et que le candidat Obama ne sont pas socialistes; que ces partis 
ne se sont pas soudain transformés en socialistes; et que ces partis sont tous deux des partis à la solde des grands monopoles impérialistes des États-Unis; que l'État qui dirige les États-Unis est celui de la classe dominante; que les travailleuses/ eurs doivent mener la lutte de classe dans tous les domaines : dans les syndicats, les quartiers, les écoles, les institutions et les groupes démocratiques, etc., que le PCUSA doit continuer à se développer en tant que Parti communiste.
 
Les camades doivent juger un Parti communiste en tenant compte :

1) de la ligne du Parti (la ligne idéologique, la ligne politique et la ligne organisationnelle) ;

2) du contexte du pays : un contexte de démagogie très proche du fascisme.
 
Le "gauchisme" (dogmatisme, sectarisme, aventurisme, etc.), tout comme l'anarchisme et le terrorisme, a pour source l'idéologie petit-bourgeoise.
 
À ce sujet, il convient de lire :

1) «Le Manifeste du Parti communiste» de Karl Marx et de Friedrich Engels : http://www.marxfaq. org/francais/ marx/works/ 1847/00/kmfe1847 0000.htm

2) «La maladie infantile du communisme (le "gauchisme"» de Lénine ( http://www.marxists .org/francais/ lenin/works/ 1920/04/gauchism e.htm ).
 
Et si vous lisez l'anglais, il convient de lire les analyses concrètes que fait le CPUSA en lire les articles du site Internet du Parti : http://cpusa. org/  .

Entre autre «Marx avait raison» (Cliquez sur :  
Marx was right by PWW/NM Editorial Board, 10/21/2008 )
 

Salutations solidaires et révolutionnaires,

 

Antonio Artuso

Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada )

Bureau de Montréal : 3115, av. Appleton, app. 1, Montréal (Québec) Canada H3S 1L6

Bureau : (514) 737-7817

Cellulaire : (514) 212-3857

Courriel : pueblo@sympatico. ca

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens