Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 20:23

 

MEETING NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DE LUTTE
LE SAMEDI 29 NOVEMBRE 2008 DE 10h à 13h 30

SALLE DES CONFERENCES DE L’HÔPITAL DIACONESSES, 18 RUE DU SERGENT BAUCHAT,
PARIS 12e  RER A ou MÉTRO NATION

Alors que la crise financière plonge la France et le monde dans la récession, Sarkozy et ses semblables, pour sauver le système capitaliste, ont trouvé la solution : socialiser les pertes en la faisant payer par les travailleurs, répondant ainsi aux besoins du capitalisme.

C’est pourquoi nous assistons à une nouvelle aggravation des attaques tous azimuts : contre tous les droits sociaux, les conditions de vie et de travail, l’âge de la retraite (porté en catimini à 70 ans), la santé, l’enseignement, les services publics (privatisation de la Poste, etc.), le pouvoir d’achat… Aucun secteur n’est épargné. Les faillites se multiplient, le chômage explose (automobile, bâtiment…), les taxes et impôts s’envolent, les sans-papiers sont expulsés…

En même temps, les travailleurs montrent leur disponibilité au combat : les luttes se multiplient, avec notamment celles des postiers, des travailleurs de l’automobile en lutte contre leur mise au chômage, des travailleurs refusant les licenciements, des cheminots en grève contre la réforme du fret, des enseignants combattant les « réformes » Darcos, des travailleurs de l’INSEE, de Météo France et d’Air France, des étudiants…

Dans cette situation, nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre qu’il y a urgence à nous rassembler, à faire converger les luttes actuelles, donc à nous organiser pour la construction d’une riposte unitaire et d’envergure et à renouer avec les méthodes de luttes du syndicalisme de classe.

Il y a urgence à combattre collectivement l’orientation des principales directions syndicales, qui refusent aujourd’hui d’initier cette riposte de classe unie, se font concurrence avant les élections professionnelles, mais se retrouvent d’accord pour accepter le cadre du capitalisme, ce qui les conduit à la collaboration de classe avec le patronat et le gouvernement.

Les travailleurs ne doivent pas rester isolés, éparpillés, mais il faut construire un front d’opposition solide pour combattre la collaboration de classe des directions syndicales et la trahison des luttes, pour imposer l’unité de combat de la classe ouvrière,  pour stopper le patronat et le gouvernement.

C’est pourquoi le CILCA appelle à intensifier les efforts en vue de regrouper les syndicalistes, syndicats et collectifs syndicaux de lutte de classe. C’est avec cette volonté qu’il a été fondé début 2006 et c’est en ce sens qu’il a été notamment co-organisateur des Forums du syndicalisme de classe et de masse (26 mai 2007 et 10 janvier 2008). Sous une forme différente, de nouvelles occasions se présentent aujourd’hui pour relancer une dynamique unitaire, plus large encore, avec des syndicalistes, des syndicats et des collectifs syndicaux de lutte de classe.

Le CILCA se prononce pour la convergence de toutes les initiatives allant en ce sens, au-delà de la diversité de leurs initiateurs et de leurs sensibilités. Il soumet une nouvelle fois au débat sa proposition d’aller immédiatement, sous une forme ou sous une autre, vers une Coordination nationale des militants, syndicats et collectifs syndicaux de lutte de classe. Dans ce but, il propose l’intégration au débat des acquis, limités mais réels, des Forums du syndicalisme de classe et de masse.

C’est dans cette perspective que le CILCA appelle notamment à signer l’appel ci-joint, lancé par 160 militants de la CGT, tout en proposant au débat une dénonciation plus concrète des directions syndicales et en se prononçant notamment, à l’encontre du dernier paragraphe, pour que soit exigée l’abrogation pure et simple de l’accord CGT-CFDT-MEDEF-Gouvernement sur la représentativité syndicale du 9 avril 2008 (cf. l’analyse de ce accord, depuis transformé en loi, sur le site http://courantintersyndical.free.fr/post.php?ID=332).

Ces réserves sont une contribution au débat légitime et nécessaire entre militants syndicaux de lutte de classe qui participeront au meeting proposé par les signataires de l’appel. Le CILCA invite à y participer massivement :

Contacts : http://courantintersyndical.free.fr — Courriel :
courantintersyndical@free.fr — Tél. : 06 66 25 16 65



Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens