Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 19:01


Lettre ouverte de Georges Sarda aux militants du comité du NPA de Belleville-Lilas

 

www.socialisme-maintenant.org
 
Je ne pourrai malheureusement pas participer à l’AG des comités du 19°de ce soir pour cause d'entorse délicate. Je tenais cependant à m'exprimer sur quelques aspects de la discussion.

1°) A propos du meeting, le long développement fait par Olivier Besancenot sur la grève qu'il a menée dans le 92 m'a laissé assez perplexe.

D’abord je me suis étonné, en tant que militant du NPA de découvrir deux mois et demi plus tard qu’une telle grève, de surcroît animée par notre porte-parole, ait eu lieu sans que nous n’en sachions rien, alors que nous aurions dû la faire connaître partout pour l'aider à se développer sur un thème qui est la remise en cause la plus radicale du métier de postier, à l’instar de ce qui se passe chez les étudiants, chercheurs, IUFM…

Ensuite je n’ai pas compris quelles conclusions il fallait en tirer. En effet, l'objectif était de lutter contre le nouveau statut. Il n'a pas été atteint mais d'autres revendications ont été arrachées. La grève a engagé 15% des effectifs soit 200 postiers. Et pourtant rien n’a été dit sur ce qui a empêché qu'elle puisse réellement s'étendre non seulement numériquement mais géographiquement. Bien évidemment la répression de l’administration a été un élément, mais c’est toujours le cas. Pas un mot, en revanche, sur l'attitude des directions syndicales locales, départementales, régionales ou nationales. J'ai du mal à penser que leur soutien n'ait pas été sollicité. Donc, une fois de plus on omet de faire référence à l'obstacle auquel on s'est heurté pendant deux mois et demi, et auquel se heurtent depuis des mois des millions de travailleurs que l'on convie à se rassembler une fois tous les deux mois pour exprimer
leur mécontentement.

C'est pourtant bien à ce même obstacle que se heurtent depuis bientôt deux mois et demi les étudiants, chercheurs, professeurs qui demandent sans cesse le retrait des lois Pécresse et la grève générale de la maternelle à l’université ; mais la direction de la FSU reste sourde à cette demande et manifeste sa satisfaction quand Pécresse lâche un pet de lapin alors que tous réclament le retrait pur et simple des lois scélérates (mot d’ordre ignoré par cette même direction).

Le lendemain matin, Olivier Besancenot interrogé à la radio sur l’attitude des syndicats et en particulier de ceux qui fustigent le NPA, s’est contenté de regretter cette attitude en réaffirmant la nécessité de l’unité.

L'unité sur quoi ? Sur la grève manif tous les deux mois, sur le dialogue social avec Sarkozy et les patrons que nous proposent les directions syndicales ?

Comment passer sous silence cette attitude criminelle des directions syndicales dans un meeting où l'on a follement ovationné le camarade du L. K. P. qui vient justement de refuser samedi dernier de participer aux états généraux proposés par Sarkozy. Comme disait le titre du film de Kusturika « j'ai rencontré des tziganes heureux », j'ai rencontré de vrais dirigeants syndicaux et politiques qui ne font qu'un avec les travailleurs qu’ils représentent et répondent de leurs actes devant eux, en affrontant le patronat néo colonial et en envoyant balader le gouvernement de Sarkozy dans sa prétention à leur imposer des états généraux dont le contenu et l'ordre du jour sont déjà fixés.

Gloire à eux, gloire aux camarades de Sud Rail Saint Lazare qui se sont battus farouchement malgré la direction SNCF et les dirigeants CGT qui les qualifiaient de gauchistes et de saboteurs et qui sont passés aux élections professionnelles de 27 à 53 % des voix du personnel. Il paraît que Dieu reconnaîtra les siens, mais ce qui est certain c'est que les travailleurs finissent toujours par reconnaître ceux qui les défendent réellement.

Force est de constater que, comme à Saint Lazare, ils finissent toujours aussi par sanctionner les autres ; le plus tôt sera le mieux. C’est aussi notre rôle et si nous ne l’assumons pas, nous devenons complices. Spinoza disait « la plupart des erreurs consistent en cela seul que nous ne donnons pas correctement leurs noms aux choses »

Quant à Trotski il affirmait « la vérité est toujours révolutionnaire »

Je terminerai ce point par cette interrogation. Pourquoi au NPA fustige-t-on allègrement et quotidiennement les dirigeants du PS gagnés au libéralisme et, plus mollement, leurs alliés du PC qui ont pourtant scrupuleusement appliqué les premières directives européennes dans les ministères qu'ils animaient dans l'union de la gauche(exemple : séparation du rail et de la traction menée par Gayssot à la SNCF comme premier pas vers la privatisation), alors que pour certains de nos camarades investis dans le travail syndical, il est tabou ou « haram » de le faire avec les dirigeants syndicaux qui, souvent, appartiennent par ailleurs aux couches dirigeantes de ces mêmes partis ? N’ont-ils pas tous baissé leur froc devant l’offensive sans précédent du capitalisme « baptisée » libéralisme ?

2°) Ceci amène au deuxième point, très bref. Force est de constater qu’une partie de ces camarades sont favorables à l’expulsion des sans papiers de la bourse du travail. Je considère qu’il s’agit là d’une infamie que rien ne peut excuser. Ces sans-papiers isolés ont réagi de manière totalement logique en décidant de s'installer dans les locaux d'organisations dont l'une des tâches est la défense de ces travailleurs. Les chasser cela revient à ce qu’a fait le PC à l'époque du « produisons français, achetons français » dans ses municipalités en demandant qu'on envoie les immigrés dans les municipalités de droite. À Ivry il proposait même des quotas d'enfants d'immigrés dans ses colonies de vacances et avait commencé à Vitry à interdire l'entrée dans un foyer d'immigrés en remblayant cette entrée avec un bulldozer.

« D’une égratignure au danger de gangrène »

Georges Sarda comité Belleville Lilas


 



Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens