Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 19:37

 

http://www.marche-paris.fr/de/la-marche-vers-bruxelles/france/2668-marche-pacifique-des-indign%C3%A9s-vers-bruxelles-51e-%C3%A9tape-orl%C3%A9ans.html

 

Marche pacifique des indignés vers Bruxelles

 

Cinquante et unième étape

 

Mardi 13 Septembre 2011

 

Après avoir passé une dernière fois la nuit chez l’habitant, tous les marcheurs se sont réunis pour finir les derniers préparatifs de l’arrivée de la Marche Meseta. Des groupes de travail précis ayant été créés la veille afin d’éviter la dispersion et la perte d’énergie, chacun  a pu travailler pour rendre l’évènement inoubliable.

 

Certains attendaient ce jour depuis longtemps, les liens avec les marcheurs partis de Madrid étaient très forts depuis quelques semaines et l’impatience était plus forte chaque jour.

 

Rendez-vous avait été fixé Place de la Loire à 14 heures pour partir ensuite à la rencontre de la Meseta. Equipés de sifflets, de bidons et de conserves improvisés percussions pour faire un maximum de bruit, les marcheurs ont donc repris le chemin emprunté deux jours plus tôt à l’envers.

 

Les cris ont commencé à fuser lorsque les deux groupes ont pu s’apercevoir, et c’est au pas de course que tous se sont précipités pour une accolade collective : « abrazo colectivo ! abrazo colectivo ! ». Les deux marches étaient enfin réunies, et sont entrées ensemble dans Orléans sous le rythme des tambours, chantant, criant et prenant la route pour attirer un maximum d’attention.

 

Seule la pluie était l’invitée surprise lorsque les marcheurs sont arrivés sur la Place du Martroi. Les premières bâches ont été tendus autours de la Statue de Jeanne d’Arc pour permettre de poser les sacs et le matériel à l’abri. Le premier casse-croute avalé, tous ont terminé l’installation du campement et de la cuisine. La police impassible n’est même pas intervenue pour établir un premier contact avec le groupe, le campement tant redouté (un décret anti-bivouac est en cours à Orléans) s’est révélé une simple formalité et tous ont vite été assurés de passer une nuit sans souci.

 

L’assemblée populaire a vu une mobilisation massive de la part des orléanais. Environ cent cinquante personnes étaient réunies pour échanger. La première soirée entre la Marche Toulouse et la Marche Meseta (Toulouseta !!!) s’est terminée autour d’un bon repas chaud et devant une projection de différents films tournés depuis le départ des différentes marches en Juillet. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Raphaëlle RIDARCH 03/01/2012 16:36

Mémoire sonore des indignés à Orléans : http://soundcloud.com/raphaelle-ridarch/indignation

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens