Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 20:39

 

http://www.fr.news.yahoo.com/beyrouth-dit-avoir-mis-au-jour-un-complot-174903962.html

 

Beyrouth dit avoir mis au jour un complot syrien visant le Liban

 

BEYROUTH (Reuters) - Les autorités libanaises ont annoncé avoir découvert un complot syrien censé déstabiliser le Liban, ce qui a conduit à la mise en examen d'un important responsable syrien et accentué la crainte que la Syrie cherche à exporter le conflit qui fait rage chez elle.

 

Deux Syriens -le général Ali Mamlouk, chef du bureau de la sécurité nationale syrienne et le colonel Ali Adnan- ainsi qu'un ancien ministre libanais, Michel Samaha, ont été mis en examen à Beyrouth, une mesure sans précédent du Liban contre son puissant voisin, qui joue un rôle majeur dans les affaires libanaises depuis des décennies.

 

Si ce complot, qui aurait été mis sur pied pour attiser les querelles religieuses au Liban, venait à être confirmé, il représenterait un revers cinglant pour les alliés libanais du régime de Bachar al Assad, parmi lesquels figurent les chiites du Hezbollah, membre de la coalition au pouvoir à Beyrouth.

 

L'inculpation officielle indique que les trois hommes mis en examen sont accusés d'avoir fomenté une "bande armée" qui prévoyait de faire exploser des bombes préparées en Syrie dans le but d'"inciter à la violence religieuse" au Liban.

 

Elle précise que plusieurs personnalités politiques et religieuses faisaient partie des cibles, une accusation qui rappelle les nombreux responsables libanais tués depuis des années, à commencer par l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, assassiné en 2005.

 

L'agence de sécurité qui a découvert le complot a expliqué avoir trouvé une grande quantité d'explosifs et d'argent "mis de côté pour l'exécution d'actes terroristes".

 

Un homme politique libanais proche du gouvernement a confirmé les informations de plusieurs médias selon lesquelles Michel Samaha était passé aux aveux au cours de son interrogatoire.

 

"C'est un coup terrible pour nous, ceux qui défendons le régime syrien", a-t-il déclaré.

 

Si le gouvernement syrien n'a pas commenté ces informations, le Premier ministre libanais Nadjib Mikati a publié un communiqué: "Nous ne permettrons à personne de s'ingérer dans nos affaires, ou de transformer à nouveau le Liban en un terrain de règlements de comptes ou d'exportation de conflits étrangers", y déclare-t-il.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens