Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 22:35

 

UNE AFFAIRE EXTREMEMENT SECRETE

 

Le présent message est une lointaine suite du conflit professionnel interne au CNRS entre Vincent Geisser et Joseph Illand en 2009. Vous trouverez ci dessous les principaux épisodes de cette affaire.

 

En février 2009, le président d’ une université de Toulouse décide le licenciement d’une doctorante du CNRS pour cause de port du voile musulman.

 

En avril 2009, Vincent Geisser écrit un message de soutien à Sabrina Trojet. Il envoie son message à son comité de soutien. Dans son message, il pose la question de l’intervention de Joseph Illand dans cette affaire et il porte un certain nombre d’accusations contre lui. Le site du comité de soutien à Sabrina Trojet publie le message de Vincent Geisser. Pendant un mois, une dizaine de sites dont le site www.oumma.com publient le message de Vincent Geisser et cette situation ne provoque aucune réaction.

 

En mai 2009, le message de Vincent Geisser est disponible si on consulte mon blog personnel. Les gestionnaires de la plate forme www.over-blog.com reçoivent une lettre d’un avocat de Joseph Illand par laquelle il menace d’une plainte en diffamation contre la plate forme en raison de la publication du message de Vincent Geisser par mon blog personnel. Je décide la suppression du message.

 

En juin 2009, une chercheuse de l’EPHE, Esther Benbassa, lance une campagne de signature de pétition de soutien à Vincent Geisser, la pétition réunit plus de cinq mille signatures et il y a plusieurs dizaines de messages dans tous les médias.

 

Début juin 2009, longtemps après la suppression du message de mon blog personnel, Joseph Illand porte plainte pour diffamation contre Vincent Geisser.

 

Fin juin 2009, le conseil de discipline du CNRS ne prend aucune décision de sanction contre Vincent Geisser par cinq voix pour et cinq voix contre une sanction.

 

En juillet 2009, le directeur du CNRS décide finalement un avertissement contre Vincent Geisser.

 

C’est la fin du premier épisode de cette histoire. Du point de vue général, en juillet 2009, c’est la fin définitive de cette histoire.

 

Et pourtant, ce n’est pas la fin définitive de cette histoire. Depuis le mois de mars 2010, elle connaît une nouvelle vie.

 

Depuis le mois de mars 2010, il y a une campagne de convocations policières, de convocations judiciaires et de mises en examen contre des gestionnaires de sites et de blogs électroniques. A la date d’aujourd’hui, cette campagne aboutissait déjà à la mise en examen de quatre ou cinq gestionnaires de sites et de blogs électroniques. Les convocations policières et judiciaires et les mises en examen sont inversement proportionnelles au nombre de visiteurs des sites et des blogs électroniques. Si vous êtes un petit site ou un petit blog, si vous n’avez pas beaucoup de visiteurs, vous recevrez des lettres, vous aurez des convocations policières et judiciaires et il y aura une mise en examen contre vous.

 

Le message d’origine de Vincent Geisser contre Joseph Illand est normalement disponible depuis deux ans si vous consultez le moteur de recherche www.google.fr ou bien l’encyclopédie en ligne www.fr.wikipedia.org

 

Il est normalement disponible en particulier si vous consultez le lien ci-dessous

 

http://www.fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Geisser

 

Par contre, il n’y a pas d’ enquête policière et il n’y a pas de poursuites judiciaires contre les gestionnaires de google et de wikipédia. Dans le meilleur ou dans le pire des cas, ils reçoivent une lettre mais il n’y a pas de convocations policières et judiciaires et il n’y a pas de mise en examen contre eux.

 

Cette affaire est une affaire extrêmement secrète. Mon dernier message relatif à cette affaire date  du mois de juin 2010. Il est normalement disponible si vous consultez mon blog personnel. Si vous faites la comparaison entre mon message de juin 2010 et mon message d’aujourd’hui, vous constaterez beaucoup de points communs et peu d’informations supplémentaires.

 

Vous n’en aurez pas d’autres aujourd’hui. Par exemple, vous trouverez ci-dessus le lien vers le message de l’encyclopédie en ligne wikipédia  relatif à cette affaire et vous ne trouverez pas le message lui-même. En effet, toute copie et toute diffusion de ce message serait une cause de mise en examen supplémentaire.

 

Vous aurez d’autres informations ultérieurement. Pendant une période de plusieurs semaines, la majorité des informations circuleront par téléphone et ne circuleront pas par internet, précisément en raison de cette campagne de convocations policières et judiciaires et de ctte campagne de mises en examen.

 

Bernard Fischer

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FISCHER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : fischer02003
  • fischer02003
  • : actualité politique nationale et internationale
  • Contact

Recherche

Pages

Liens